Connexion
/ Inscription
Mon espace

Crédit immobilier : vers un retour de la demande ?

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Aperçu des nouveaux barèmes des banques reçus par Cafpi en août, taux proposés à sa clientèle actuellement.

Après un tassement de la demande fin 2017, la reprise se faisait doucement depuis le début d’année. En juillet, le nombre de nouveaux dossiers a dépassé celui de juillet 2017. « On assiste à un basculement, avec une production qui s’accélère doucement. En juillet, nous avons réalisé 300 dossiers de plus qu’en juillet 2017, ce qui est de bon augure pour le second semestre », indique Laurent Desmas, Président du Directoire de Cafpi.


Des taux « étouffés » par la canicule en juillet…
Cette reprise est consécutive au maintien des taux à un niveau extrêmement bas : en juillet, les particuliers ont emprunté en moyenne à 0,89% sur 10 ans, 1,18% sur 15 ans, 1,39% sur 20 ans et 1,63% sur 25 ans. « Avec des OAT 10 ans toujours très bas, les emprunteurs peuvent bénéficier durant cet été de taux approchant les records historiques », précise Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de Cafpi.


…et en août.
Cette tendance se poursuit pour le mois d’août : Cafpi a ainsi négocié des taux pouvant aller jusqu’à 0,70% sur 10 ans, 1,05% sur 15 ans, 1,25% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans.


Un contexte favorable
De leur côté, les banques qui sont à l’affût de nouveaux clients, sont prêtes à faire quelques concessions : « On le voit notamment avec le succès des crédits longs », ajoute Philippe Taboret. 25 et 30 et même 35 ans deviennent des durées habituelles de prêts, principalement pour les primo-accédants qui cherchent à acquérir un bien, malgré les mesures qui leur sont défavorables (suppression des aides à l’accession, recentrage du PTZ…).


Un été au beau fixe
« Sur certaines durées, les meilleurs profils peuvent bénéficier de conditions d’emprunt très proches des records », conclut Philippe Taboret. Le mois d’août laisse donc entrevoir une vraie reprise pour le second semestre 2018, les évolutions de la rentrée de septembre permettront de confirmer ou d’infirmer cette tendance.

_______________________________________

La météo des taux par régions de Cafpi

Grand écart entre le Grand Est et la Nouvelle Aquitaine : alors que le marché se maintient en ce mois d’août, la situation change en région. Si l’Occitanie restait la région proposant les taux les plus bas ces derniers mois, elle se voit dépasser par la Nouvelle-Aquitaine. La région Grand-Est reste, quant à elle, celle qui détient les taux les plus élevés. Via ce lien accéder aux tableaux comparatifs de taux et de capacité d’emprunt.

www.cafpi.fr/

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Crédit immobilier : si l’année 2018 s’annonce très bonne, 2019 reste dans l’incertitude

La météo des taux de Cafpi donne un aperçu des nouveaux barèmes des banques reçus en décembre. Ces taux sont ceux qui seront proposés par Cafpi à sa clientèle en ce début de mois. La demande ne cesse de croître en cette fin d'année 2018. Avec des taux moyens réellement appliqués de 0,80% sur 10 ans, 1,11% sur 15 ans, 1,30% sur 20 ans et 1,56% sur 25 ans en novembre, la production annuelle de Cafpi n'est plus en retrait que de 5% par rapport à la même période en 2017. « Depuis le mois de...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Quel avenir pour le marché immobilier ?

Une analyse de Cafpi Après une année 2017 record, 2018 s'annonce tout aussi bonne pour le marché de l'immobilier. Dans l'ancien, Cafpi estime à 980 000 le nombre de transactions sur l'année. Mais la conjoncture économique semble se durcir. Si l'envie de devenir propriétaire reste très présente chez les Français, les primo-accédants atteignent les limites de leurs capacités d'endettement. Les risques de hausse des taux, de prix élevés et de baisse du moral des Français, sont donc des sujets...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Durcissement des conditions d'octroi de crédit

En novembre, on note une évolution sensible des conditions de crédit avec à la fois quelques remontées de taux et un léger durcissement des critères d'octroi de prêts, mais pour certains profils uniquement. Vousfinancer, réseau de 190 agences de courtage en crédit, publie les résultats d'un sondage auprès de ses courtiers faisant état d'un durcissement des conditions d'octroi de crédit dans certaines régions… Reste à savoir si cette évolution est propre à la fin de l'année ou si elle se...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
- 0,87%,c’est le taux d’intérêt…

… de crédit immobilier déflaté du taux d'inflation. Les taux de crédits immobiliers (source Crédit Logement) restent depuis 2 ans sur des niveaux très bas : ils ont évolué de 1,31% (T4 2016) à 1,55% (T3 2017), pour descendre à nouveau à 1,43% au 3ème  trimestre 2018. Ce taux ne tenant pas compte du niveau d'inflation qui repart à la hausse, le taux déflaté de crédit immobilier est donc négatif depuis le début de l'année 2018 de : - 0,12% au T1 2018 - 0,57% au T2 2018 - 0,87% au T3...