Connexion
/ Inscription
Mon espace

Cet été 2018, c’est le moment de profiter du crédit immo !

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Empruntis, comparateur de prêt immobilier, analyse l’évolution des taux* d’emprunt au 17 juillet 2018  v/16juin 2018
*
Les taux indiqués s’entendent hors assurances, selon le profil et le besoin.

Les emprunteurs peuvent aborder l’été sereinement : les banques continuent de proposer des taux toujours très bas, des décotes toujours plus importantes, sans compter les critères d’octroi de prêt qui sont plus souples.
« En Ile-de-France comme en province, les conditions d’emprunt sont exceptionnelles », indique Cécile Roquelaure, Directrice de la communication et des études chez Empruntis.


Renégociation de crédit : qui peut encore y prétendre ?

La baisse des taux à des niveaux exceptionnels ouvre à nouveau aux emprunteurs la perspective d’économies leur permettant de libérer du pouvoir d’achat. Pour rappel, en effet, 2 options sont possibles lors d’un renégociation, voire cumulables :
- Diminuer ses mensualités
- Réduire sa durée d’emprunt.

Exemple d’une renégociation :

- Prêt initial 200 000€ sur 25 ans en janvier 2017, au taux de 2,10% pour une mensualité hors assurance de 857€ et un coût total de 57 246€
- Rachat en juillet 2018 sur 246 mois, au taux de 1,10%, mensualité hors assurance de 846€, coût du crédit de 22 902€
Soit avec une baisse de mensualité de 11€ / mois, un réduction de durée de 2 ans et un gain sur le coût du crédit de 25 000€ une fois les frais déduits.

 

Via ce lien accéder :

- au graphique de l’« Evolution du taux de crédit sur 20 ans depuis septembre 2016 »    

- aux cartes des « Taux des 7 Régions françaises au 17 juillet 2018 »

www.empruntis.com

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Crédit : de nouveaux records historiques sur les taux !

0,20% sur 7 ans, 0,80% sur 15 ans ou encore 1% sur 20 ans... Dans le détail, tous les taux mini - ceux dont profitent les meilleurs profils d'emprunteurs - sont en baisse. Ces baisses sont comprises entre 5 (pour le taux sur 30 ans) et 25 centimes (pour le taux sur 15 ans). Cécile Roquelaure, Directrice de la communication et des études d'Empruntis, analyse ce nouveau record : « C'est la 1ère fois que nous voyons des taux mini barèmes aussi bas. 0,20% sur 7 ans... C'est plus que jamais le...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Investissement Immobilier : les conditions financières ont été extrêmement favorables cet été

Empruntis, spécialiste du courtage en crédit, analyse les faits marquants de l'été concernant le financement des projets d'acquisition de biens immobiliers en France. Cet été, la progression des achats de biens a été soutenue par des conditions particulièrement favorables. - Reprise de la demande- La part des projets financés sans apport continue de progresser pour atteindre 16,5% en août.- Les effets du recentrage des aides sont bien visibles : les bénéficiaires de PTZ ne représentent plus que...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Il faut gagner plus de 10 000€/mois pour acheter 75 m2 à Paris !

Des prix record à Paris (moyenne de 9 730 €/m2 prévus en avril 2019) que ne compensent plus les taux toujours très attractifs. Dans un contexte de taux très bas qui a pour effet de booster la demande, les prix poursuivent leur ascension, notamment à Paris. Selon les Notaires du Grand Paris, le prix des appartements anciens à Paris a atteint en moyenne 9 570€ au 4ème trimestre 2018, et continue actuellement d'augmenter, avec des prévisions à 9 730€/m2 en avril 2019, un nouveau record, en hausse...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Des taux de crédit immobilier stables, et cela dure !

Les taux de crédit seraient-ils imperturbables ? C'est en tout cas ce que démontre le baromètre des taux de crédit immobilier d'Empruntis dans l'ensemble des régions de l'Hexagone. Il est vrai que depuis plusieurs mois, les banques font globalement le statu quo sur leurs barèmes. Seul un petit nombre d'entre elles nous présente des barèmes de taux en mouvement. Si nous assistons toujours à une stagnation, cela ne reflète pas un mouvement de fond : la complexification des barèmes bancaires. En...