Connexion
/ Inscription
Mon espace

Encore une mauvaise nouvelle pour les propriétaires

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Hausse des frais de notaire en 2019 : par rapport 2014, la hausse atteindrait presque 1%, soit un surcoût de 1 800€ pour l’un achat d’un bien à 200 000€ !

Ceux qui voudront acheter un bien immobilier en 2019 vont devoir payer plus cher…Le gouvernement a annoncé la semaine dernière la possibilité pour les départements de relever, de 4,5% jusqu'à 4,7% en 2019, la part des droits de mutation qu’ils perçoivent, et faisant partie de ce qu’on appelle communément les « frais de notaire ».

Selon Vousfinancer, réseau national de courtage en crédit, dans un contexte de prix orientés à la hausse, de baisse des aides à l’achat et de potentielle remontée des taux de crédit en 2019, cette hausse des frais de notaire, bien que faible, va encore affaiblir le pouvoir d’achat immobilier des Français…
Si cette hausse de 0,2% semble faible - 400€ de plus à verser pour un achat à 200 000€ -, elle succède à une précédente hausse de 0,7% proposée par le gouvernement en 2014 et appliquée progressivement par la plupart des départements… Les droits de mutations étaient alors passés de 3,8 à 4,5% du montant du bien. Ainsi, par rapport 2014, la hausse atteint ainsi près de 1%, soit 1 800€ de surcoût pour l’achat d’un bien à 200 000€ pour lequel le montant des droits d’enregistrement des départements passe ainsi de 7 600€ avant mars 2014 à 9 400€ en 2019.

Ce que l’on appelle communément  les « frais de notaires » - entre 7 à 9% du prix du bien - sont en réalité constitués de 70 à 85% de taxes et droits prélevés par le Trésor Public, selon le montant du bien. Les notaires, eux, ne touchent qu’entre 1,3 et 2,5% du prix d’achat du bien.

« Les frais de notaires, mal connus des acheteurs, pèsent déjà dans le budget des ménages, en particulier les primo-accédants, qui subissent actuellement de plein fouet la baisse des aides comme le PTZ et les APL. Ils seront pénalisés par cette mesure, car la plupart des banques demandent aux emprunteurs un apport équivalent à ces frais, et ce afin qu’ils puissent amortir au plus vite la valeur du bien… Couplée à la hausse des prix dans les zones tendues, et une éventuelle remontée des taux en 2019, cette hausse, si elle est effective, pourrait avoir un réel impact sur le pouvoir d’achat des futurs acheteurs… », analyse Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

De son côté, Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer, conclut : « Cette annonce est un signal négatif supplémentaire dans un marché immobilier en phase de stabilisation… Les propriétaires ont actuellement le sentiment d’être attaqués de toutes parts… Depuis le début de l’année, les annonces s’enchainent et certaines mesures ne vont vraiment pas dans le bon sens…  On supprime la taxe d’habitation d’un côté, mais on augmente les frais de notaire de l’autre… C'est un jeu de vases communicants dans lequel les propriétaires sont encore perdants ! ».

www.vousfinancer.com/

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
La production de crédit au plus haut depuis 1 an en juillet...

… Les taux de crédit, eux, restent au plus bas ! Le point avec le réseau de courtiers en crédits immobiliers Vousfinancer La Banque de France confirme la reprise de la production de crédit en juillet qui dépasse pour la 1ère fois depuis 1 an les 17 Mds€ de crédits nouveaux. Une reprise estivale que Vousfinancer a également constatée ces derniers mois. Peu de mouvements sur les taux en septembreAprès un été dynamique marqué par des baisses de taux en juillet et août, seule une poignée de...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Baromètre « les chouchous des banques » : des taux records pour les meilleurs profils...

… notamment les primo-accédants à fort potentiel. Et le coût d'un crédit divisé par 5 depuis 2012 ! En juillet, les taux de crédit ont retrouvé leur niveau historique de fin 2016 pour les meilleurs profils. Dans un contexte de reprise de la demande, les banques accordent des taux exceptionnellement bas aux clients potentiels les plus rentables : les primo-accédants et les hauts revenus…L'agence de Château-Gontier a même décroché un taux à 0,80% sur 20 ans. Ainsi dans ce contexte, en seulement 6...

BB - Acteurs du secteur immobilier
ABONNES
Le Groupe Arcange soutient la création artistique émergente avec Art’ange

Nouvelle initiative de la foncière-opérateur : le Groupe Arcange a adhéré à la charte « 1 immeuble, 1 œuvre », créée par le Ministère de la Culture et dont l'objectif est de rendre l'art accessible dans les lieux de vie ou de travail. À travers une nouvelle marque dédiée, Art'ange, le groupe va acquérir une œuvre artistique pour chacun de ses programmes immobiliers. Le Groupe Arcange souhaite faire évoluer les usages classiques et envisage des formes d'art plus singulières. Pour ses immeubles...

BB - Placements immobiliers
ABONNES
SCPI et rendement : une combinaison qui continue de faire ses preuves !

Si leur collecte a baissé en 2018 par rapport à l'année précédente, le nombre de SCPI de rendement disponible a quant à lui augmenté grâce à l'initiative de sociétés de gestion entrepreneuriales. Bilan et perspectives avec Jonathan Dhiver. Les SCPI de rendement, c'est-à-dire celles dont le but est de distribuer à l'épargnant un revenu régulier, le plus élevé possible (1), ont connu une année 2018 marquée par quatre tendances : Il continue de s'en créer : leur nombre est passé de 85 à 91...