Connexion
/ Inscription
Mon espace

Peut-on ignorer la Chine ?

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Par Paul Jackson, Directeur de la recherche d’Invesco Powershares, sur les actions A-Shares chinoises.

Les actions A-Shares chinoises seront bientôt intégrées au sein des indices MSCI EM et ACWI. S’agit-il d’un moment décisif pour les investisseurs ou peuvent-ils l’ignorer ? Nous soupçonnons que la vérité se situe quelque part entre les deux.

A notre avis, les valorisations ne sont pas un obstacle à l'investissement dans les A-Shares et les bénéfices des entreprises progressent de nouveau. Cependant, l’indice MSCI prend en compte un facteur d'inclusion de 5%, ce qui suggère qu'il n'y aura pas de flux massifs d’argent dans ces actions. De plus, notre analyse suggère que le profil risque-rendement historique des A-Shares n'a pas été excellent mais celles-ci constituent une source de diversification au sein d'un portefeuille d'actions mondiales.

Il nous semble que les risques évidents sont, d’une part, une devise proche de ses pics historiques en termes de flux réels pondérés en fonction des échanges, et d’autre part, la menace d'une guerre commerciale avec les États-Unis. Ironiquement, nous soupçonnons que l'aversion au risque provoquée par une telle guerre commerciale pourrait renforcer le yuan, qui, selon nous, entre dans la catégorie des monnaies refuges.

En conclusion, nous préférons les A-Shares aux actions américaines, nous pensons que ces dernières sont surévaluées.  

https://www.invesco.com/

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Point d'étape sur l'état d'esprit des marchés

Une analyse de Paul Flood, Gérant de Portefeuille Multi-Asset chez Newton Investment Management (BNY Mellon IM), sur l'état d'esprit des marchés financiers et notamment les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine. "Les marchés actions ont chuté suite aux craintes qu'un accord commercial entre les États-Unis et la Chine ne soit finalement pas signé avant le 1er mars, échéance après laquelle les États-Unis augmenteront les tarifs douaniers sur 200 milliards de dollars...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
La Chine dans l’année du cochon

Selon la société de gestion Comgest : « ‘Le socialisme à visage chinois' n'est pas un modèle en voie d'extinction. Des opportunités de stock picking existent dans les secteurs de la santé, des assurances, des logiciels et de l'internet. »  40 ans après les réformes de Deng Xiaoping, la Chine entre dans l'année du cochon. Après une année boursière 2017 euphorique, la baisse du marché chinois en 2018 a ravivé la sensibilité aux risques, ceux liés, notamment, au conflit commercial croissant avec...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Avis d’Expert] La véritable riposte chinoise sera financière et non commerciale

Eva Balligand, Gérante de VEGA Grande Asie et VEGA Emerging, spécialiste des marchés émergents de taux et d'actions. Le début de cette semaine a été marqué par la divulgation des produits chinois concernés par la hausse de 25% des tarifs douaniers américains. En soi, cette liste ne cible qu'une partie infime des exportations chinoises à destination des États-Unis, 34 Mds$ sur un total de 505 Mds  sur 2017. Face à la réponse de la Chine de taxer une partie des exports américains, le Président...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Qui a le plus à perdre si l'administration Trump plonge le monde dans un grave conflit commercial ?

Une question de DWS Group Le monde se rapproche d'un sérieux conflit commercial. Récemment, l'administration Trump est passée de simples rodomontades à une véritable surenchère concernant les tarifs douaniers entre les États-Unis et la Chine. Qui a le plus à perdre si les choses deviennent réellement incontrôlables ? Une manière de répondre à cette question consiste à comparer la part du commerce extérieur dans le produit intérieur brut (PIB) de différents pays. Une autre manière consiste à...