Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Tribune] Difficile de suivre le rythme des avancées technologiques...

ABONNÉS

Billet mensuel du Docteur Leber, fondateur d’Acatis, société de gestion indépendante allemande.

Nos prévisions concernant la voiture autonome, qui nous avaient valu d’être taxés d’utopistes lors de la conférence Value à Francfort de mai 2016, commencent à devenir réalité. Il est encore difficile de savoir combien de temps il faudra pour qu’elle devienne un phénomène de masse, mais cela pourrait bien être plus rapide qu’on ne le pense.

Nos recherches, aujourd'hui, se concentrent sur l’agriculture :

- Les modifications génétiques - certaines délibérément par technologie génétique, d’autres plus conventionnellement par recours à des processus accélérés - permettent d’obtenir des plantes résistant à la sécheresse, des pommes sans taches brunes, des saumons énormes, des veaux sans cornes, etc. Tout cela paraît encore inoffensif et amusant, mais nous n’en sommes qu’au début de l’expérimentation génétique.

- La structure de l’agriculture est en mutation: la salade du futur ne poussera plus dans un champ mais en ville, chauffée par procédé géothermique, le long d’un mur de serre. Les crevettes, les moules et les poissons proviennent de l’aquaculture. On ne peut pas exclure que la viande sera élevée à l’avenir en éprouvette.

- La lutte contre les parasites est plus efficace : les bourdons amènent directement les pesticides à la fleur et les guêpes prédatrices ou les nématodes détruisent les parasites. Des satellites repèrent l’emplacement des parasites.

- Dans les champs, la récolte est faite par des machines robotisées pilotées par satellites. Elles moissonnent ou récoltent directement le raisin et les pommes après identification visuelle de leur maturité.

- Les matières premières agricoles permettent de faire de l’ersatz de sucre avec des enzymes sur mesure. Des bactéries cultivées permettent d’extraire l’or de la ferraille. Des bactéries recombinées multiplient par dix l’intensité de la photosynthèse.

Contrairement à l’industrie automobile, l’agriculture est très hétérogène. Nous pensons que nos recherches généreront au prochain semestre une riche récolte de sociétés intéressantes.

www.acatis.de/

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...