Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Tribune] Difficile de suivre le rythme des avancées technologiques...

ABONNÉS

Billet mensuel du Docteur Leber, fondateur d’Acatis, société de gestion indépendante allemande.

Nos prévisions concernant la voiture autonome, qui nous avaient valu d’être taxés d’utopistes lors de la conférence Value à Francfort de mai 2016, commencent à devenir réalité. Il est encore difficile de savoir combien de temps il faudra pour qu’elle devienne un phénomène de masse, mais cela pourrait bien être plus rapide qu’on ne le pense.

Nos recherches, aujourd'hui, se concentrent sur l’agriculture :

- Les modifications génétiques - certaines délibérément par technologie génétique, d’autres plus conventionnellement par recours à des processus accélérés - permettent d’obtenir des plantes résistant à la sécheresse, des pommes sans taches brunes, des saumons énormes, des veaux sans cornes, etc. Tout cela paraît encore inoffensif et amusant, mais nous n’en sommes qu’au début de l’expérimentation génétique.

- La structure de l’agriculture est en mutation: la salade du futur ne poussera plus dans un champ mais en ville, chauffée par procédé géothermique, le long d’un mur de serre. Les crevettes, les moules et les poissons proviennent de l’aquaculture. On ne peut pas exclure que la viande sera élevée à l’avenir en éprouvette.

- La lutte contre les parasites est plus efficace : les bourdons amènent directement les pesticides à la fleur et les guêpes prédatrices ou les nématodes détruisent les parasites. Des satellites repèrent l’emplacement des parasites.

- Dans les champs, la récolte est faite par des machines robotisées pilotées par satellites. Elles moissonnent ou récoltent directement le raisin et les pommes après identification visuelle de leur maturité.

- Les matières premières agricoles permettent de faire de l’ersatz de sucre avec des enzymes sur mesure. Des bactéries cultivées permettent d’extraire l’or de la ferraille. Des bactéries recombinées multiplient par dix l’intensité de la photosynthèse.

Contrairement à l’industrie automobile, l’agriculture est très hétérogène. Nous pensons que nos recherches généreront au prochain semestre une riche récolte de sociétés intéressantes.

www.acatis.de/

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...