Connexion
/ Inscription
Mon espace

Agé de 25 ans, le SMS est encore vivant et développe de nouveaux usages

ABONNÉS

Témoignage de Jean-Michel Huet, Associé BearingPoint, cabinet de conseil en management et technologie indépendant, et en charge de l’Afrique 

Début décembre 1992, le premier SMS était échangé entre 2 techniciens de Vodafone. 25 ans plus tard, le succès ne se dément pas. C’est d’ailleurs un moyen de paiement en expansion en Afrique.
Introduit avec la norme GSM ou 2G il y a 25 ans, les SMS (pour Short Message Service : service de messages courts, appelés encore « textos » ou « mini-messages ») ne sont d’abord qu’un service technique des opérateurs vers leurs clients. L’histoire a montré qu’ils s’en sont emparés et qu’ils ont dès lors essaimés dans le monde entier.

Aujourd'hui, es messages écrits envoyés de portable à portable continuent d’être largement plébiscité dans le monde entier :
- 8 000 milliards de SMS par an dans le monde en 2016, 
- soit 22 milliards par jour
- soit encore 150 millions chaque minute ...
- ... ou 2,5 millions par seconde

On estime que les français s’en sont échangés près de 200 milliards en 2016.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Le témoignage de Jean-Michel Huet 
« J’ai eu la chance de participer au lancement des SMS chez France Telecom Mobiles, avec le réseau Itineris à l'époque, aujourd’hui Orange. Nous avions fait une étude de marché et 85% des français n'étaient pas intéressés car disaient-ils "un téléphone c'est fait pour parler pas pour écrire" ... si nous les avions écoutés nous n'aurions pas lancé l'offre ou alors à un prix modique ! Mais les télécoms sont une industrie où le marketing de l'offre est très puissant. Il a fallu attendre 1999 et l'interopérabilité entre opérateurs (possibilité d'envoyer un SMS au-delà du même réseau ...car avant on ne pouvait le faire que de Itinéris à Itinéris ou de SFR à SFR). Et d’un seul coup, on a assisté à une explosion en termes d'usages.

 

Le SMS est devenu l'incontournable de la communication des années 2000, le canal principal des vœux du 1er janvier, et un élément clé d’émissions télé interactives avec les SMS surtaxés. Depuis 10 ans, on nous annonce la mort du SMS au profit d'autres messageries (messenger, whatsapp) emporté au final par le succès de l'écrit (40% des moins de 25 ans n'utilisent jamais la voix avec leur téléphone).

Pourtant le SMS est encore là. Mieux, au niveau mondial, il n'a jamais été autant utilisé notamment dans les pays émergents où il est devenu un outil de communication voire de paiement avec le "mobile payment" en Afrique. A 25 ans le SMS est encore vivant et développe de nouveaux usages. »

www.bearingpoint.com/fr-fr

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation