Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Point de vue] Elections françaises : un gagnant aussi bien attendu qu’espéré mais qui devra faire ses preuves

ABONNÉS

Stephen Mitchell, responsable de la stratégie actions internationales chez Jupiter AM, revient sur le résultat des élections présidentielles en France.

Lors du sprint final dans la course à l’Elysée, l’élément clé s’est avéré être davantage ce calamiteux taux de chômage français de 10% -le double de ses voisins européens du nord- que l’immigration. Les votants ont élu Emmanuel Macron pour ses propositions pro-business qui pourraient déverrouiller l’investissement et stimuler les marchés français. Ils ont choisi de s’éloigner de la politique de hausses d’impôts paralysantes de François Hollande pour se tourner vers des propositions plus classiques de baisse d’impôts et de réforme de droit du travail. La libéralisation de quelques industries clé va maintenant devenir un sujet de discussion prépondérant à l’approche des élections législatives de juin prochain.

A l’inverse de ce qui s’est passé chez ses voisins du nord de l’Europe, l’économie française a vu l’investissement et l’entrepreneuriat stagner et les électeurs français ont fini par admettre cette difficulté. Les français ont finalement opté pour des solutions conventionnelles, notamment privilégiées par l’Allemagne, au lieu des propositions radicales de Marine Le Pen et du Front National.

Pour ce qui est de l’Europe, ce résultat, ainsi que la victoire du CDU d’Angela Merkel dans les élections dans le land du Schleswig-Holstein, devrait se traduire par un rapprochement encore plus poussé du cœur de l’Europe. Emmanuel Macron veut améliorer les relations franco-allemandes, même s’il n’est pas totalement dénué de pulsions protectionnistes. La France a obtenu un sursis concernant la menace populiste, sursis qui pourrait se prolonger grâce aux bonnes tendances économiques actuelles en Europe, mais c’est un sursis qui va nécessiter qu’Emmanuel Macron et l’Assemblée Nationale, élue en juin, tiennent leurs promesses.

Les marchés avaient déjà intégré ce résultat mais les spreads des obligations souveraines françaises et italiennes par rapport au Bund devraient se resserrer encore. Les actions devraient connaître une hausse régulière, mais c’est seulement lorsque nous connaîtrons les nominations aux postes clés lors de la transformation du mouvement « En Marche ! » en véritable parti politique que l’on pourra savoir si cette hausse sera durable. Les prochaines étapes seront donc ces nominations, notamment celle du Premier Ministre, et la tenue des élections législatives qui résulteront d’une Assemblée Nationale qui, on l’espère, viendra soutenir la vision pour revitaliser la France de ce jeune dirigeant.

https://www.jupiteram.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...