Connexion
/ Inscription
Mon espace

Pour l’AFG, le Financement des PME doit être une cause nationale

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

par L’Association Française de la Gestion financière (AFG), le Livre Blanc sur le financement des PME, a été élaboré dans le cadre de la mission confiée à Christophe Bavière, Président du Comité Capital Investissement de l’AFG. 

Les sociétés de gestion ont un vrai rôle à jouer pour participer au financement des entreprises durant toutes les étapes de leur vie. Les fonds de capital innovation accompagnent les entreprises à partir de leur création. Les fonds de capital investissement, les fonds spécialistes des petites valeurs cotées et les fonds de dette financent leur croissance pour qu’elles deviennent des ETI. Puis les fonds spécialistes des grandes capitalisations cotées prennent le relais lorsqu’elles sont devenues des grandes entreprises au niveau mondial.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Le développement des start-up et des PME françaises est crucial. Créatrices d'emplois elles contribueront au retour d'une croissance économique plus forte. Si la France veut se donner pour ambition d’être l’un des leaders européens des startups innovantes et des PME ambitieuses, elle doit s’en donner les moyens en leur permettant de trouver des financements stables et adaptés à leurs besoins de croissance pour qu’elles deviennent des leaders mondiaux. À défaut, elles seront peu à peu absorbées par leurs concurrentes étrangères qui disposent d’un plus grand marché national et de capitaux plus importants.


L’enjeu du financement des PME et ETI doit donc devenir une cause nationale en France.

L’industrie de la gestion d’actifs est un acteur majeur, aux côtés des banques, pour financer ces étapes particulières de la vie des petites et moyennes entreprises en forte croissance. Elle s’appuie sur deux piliers : le capital investissement et les fonds de dette, dont la France est aujourd’hui l’un des pionniers.


L’AFG propose une vingtaine de propositions développées autour de 4 grands axes :

1/ Inverser la logique réglementaire qui interdit ou réduit
fortement l’investissement en PME et ETI de l’épargne des particuliers et des réserves des institutionnels

2/ Orienter davantage les produits d’épargne vers le financement des PME, notamment en remettant la fiscalité “à l’endroit” pour que l’investissement dans les PME bénéficie d’une sorte de “clause de l’épargne la plus favorisée” sur le modèle de la clause de la Nation la plus favorisée

3/ Accélérer l’émergence du financement de la dette des PME par la gestion d’actifs

4/ Faire grandir un écosystèmefavorable au financement des PME.

Ces propositions permettraient aux institutions financières, et aux sociétés de gestion d’actifs en particulier, de jouer un rôle encore plus efficace dans la mobilisation de l’épargne au service du financement de l’économie, de la compétitivité et de l’emploi.

Télécharger le Livre Blanc « Financement des PME » de l’AFG 
http://www.afg.asso.fr/index.php/fr/textes/doc_download/6687-livre-blanc-financement-des-pme-mars-2017


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

Lire la suite...


Articles en relation