Connexion
/ Inscription
Mon espace

Immobilier coté et immobilier non coté : une combinaison pertinente

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Les ménages le savent bien : leur logement principal, et plus généralement l’immobilier en direct, constitue l’essentiel de leur patrimoine, souvent 90% ou plus. Ce qu’ils savent moins c’est que la classe d’actifs reine dans l’esprit des bons pères de famille, l’immobilier, se décline. L’équipe de Kempen Capital Management s’est penchée sur les spécificités de chacun de ces sous-segments de la classe d’actifs immobilière et plus précisément sur celles des véhicules d’investissement disponibles, cotés ou non coté. Le groupe de gestion a d’ailleurs récemment publié un document de recherche interne dans lequel sont développés les principaux résultats de l’étude qui a été menée.

L’équipe mentionne plusieurs travaux universitaires qui montrent qu’immobilier coté et non coté répondent, à long terme, au même comportement, mais qu’à court terme une dynamique différente est observée.

Plus spécifiquement, l’immobilier coté présente :

  • une corrélation avec les actions à court terme,
  • une volatilité en rapport avec cette correlation,
  • une liquidité élevée.

L’immobilier non coté, quant à lui, se distingue à court terme par :

  • une diversification limitée,
  • une transparence faible,
  • une prime d’illiquidité.

Les niveaux de frais sont quant à eux difficiles à comparer. L’équipe de Kempen Capital Management suggère d’ailleurs que « les frais devraient être considérés par rapport aux rendements ». C’est ainsi que l’investisseur avisé pourra construire son portefeuille en combinant le meilleur des deux mondes et ainsi « augmenter leur ensemble d’opportunités d’investissement », soulignent les auteurs de l’étude. L’étude d’allocations variées dans des portefeuilles combinant immobilier coté et non coté montre que le rendement maximum est obtenu avec une allocation équilibrée. Plus précisément, le profil risque/rendement d’un portefeuille qui associe fonds d’immobilier coté et non coté permet donc, selon les cas, d’obtenir une réduction significative du risque annualisé par rapport à un portefeuille 100% investi en immobilier coté ou une surperformance sensible par rapport à un portefeuille 100% investi en immobilier non coté.

Pour nourrir cette diversification, n’hésitez pas à retrouver chaque trimestre notre e-magazine Brique par Brique, dédié à l’immobilier d’investissement et désormais trimestriel. La parution est programmée pour le 12 mai prochain.

 

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
L'ERAFP attribue 3 mandats de gestion ISR d'obligations d'entreprises de pays émergents

Dans le cadre de sa politique d'élargissement de son univers d'investissement et en conformité avec son dispositif ISR, l'Établissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique (ERAFP) vient d'attribuer 3 mandats de gestion d'obligations crédit de pays émergents dont un mandat actif à Aberdeen Asset Management Limited, et deux mandats « stand-by » à Amundi et BFT IM - Investec AM. Á titre indicatif, les montants engagés initialement seront de l'ordre de 160 M€. Les mandats attribués...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Avis : « Demain, la finance durable »

Finance durable : le CESE appelle à la mise en place de mesures fiscalement incitatives pour favoriser le fléchage de l'épargne. En octobre dernier, le GIEC avait rappelé combien l'urgence était grande de réorienter les flux financiers vers la transition énergétique pour pouvoir limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, alors que les inégalités restent fortes entre pays à l'échelle mondiale et tendent même à se creuser en leur sein. Le court-termisme de nombreux acteurs financiers joue un...