Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

[Entretien] - Les actions américaines avec Stéphanie Sutton (Artemis)

Entretien avec Stéphanie Sutton, directrice des investissements chez Artemis.

La rédaction d’Epargnons Responsable ! a rencontré Stéphanie Sutton, qui travaille depuis quelques mois avec l’équipe de gestion actions américaines du groupe Artemis. Elle livre ici le sentiment de l’équipe pilotée par Cormac Weldon

Quel regard portez-vous sur le marché américain ?

Le premier semestre de l’année passée a fait la part belle aux valeurs de rendement. Les investisseurs ont globalement joué la prudence. Ce n’est qu’à partir de mi-août que le marché s’est un peu « réveillé ». Certains thèmes d’investissement comme les dépenses d’infrastructure ont connu un retour en grâce. C’est également le cas de la défense qui reste un secteur porteur.

Quels sont les autres secteurs qui ont le vent en poupe ?

On peut évoquer les matériaux avec les titres Cemex et Vulcan. On observe d’ailleurs une dislocation des valorisations sur certaines valeurs, ce qui nous permet de prendre des positions à bon compte. Nous sommes également très présents sur les valeurs technologiques telles qu’Apple ou Microsoft. Les valeurs industrielles semblent aussi bien orientées.

Quels sont vos thèmes de réflexion actuels ?

Nous travaillons sur la réforme fiscale et ses conséquences. Via ce prisme d’analyse, nous étudions les valeurs une à une pour faire le point sur les activités domestiques et l’éventuel rapatriement de trésorerie qui peut par la suite induire un processus de rachat de titre de la part de certains groupes. Nous observons également l’impact des moyens mis en œuvre pour enrayer la décélération de l’économie américaine. Le scénario central qui se dégage de nos analyses semble être davantage une faible croissance plutôt qu’une récession ou un ralentissement. Nous constatons d’ailleurs que l’inflation salariale est devenue une réalité sur l’ensemble des catégories socio-professionnelles.

Et quels sont les secteurs sur lesquels vous restez prudents ?

Nous sommes réservés sur les telecoms, les fondamentaux étant négatifs pour des valeurs comme AT&T ou Verizon, même si les niveaux de dividende sont généreux. Nous sommes neutres sur l’énergie et prudents sur la santé car le secteur subit une forte pression sur ses marges.

Comment appréhendez-vous le marché américain ? Quel est votre univers d’investissement ?

Nous couvrons environ 1 000 valeurs cotées aux Etats-Unis dont la capitalisation est, sauf exception, supérieure à deux milliards de dollars. Dans les portefeuilles long/short gérés par Stephen Moore, le portefeuille est composé en moyenne de 80 à 90 positions longues et autant de positions courtes. Dans les portefeuilles plus traditionnels gérés par Cormac Weldon, on compte environ 60 à 70 lignes par portefeuille.

Et comment s’articule le processus de sélection de valeurs ?

L’équipe veille à ce qu’il y ait une asymétrie dans le potentiel offert par chacun des titres retenu pour les portefeuilles. Dans le cas d’une position longue, ils vérifient ainsi que le ratio up/down soit compris entre 2 et 3, c'est-à-dire que le potentiel de hausse soit au moins deux fois supérieur au potentiel de baisse.

Comment est structurée l’équipe aujourd’hui ?

Cinq analystes épaulent les deux gérants dans leur mission. Chacun d’entre eux suit, selon les cas, un à deux secteurs, soit 30 à 40 valeurs en moyenne.

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation