Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Tribune d’expert] A quoi sert un Contract Manager ?

BE - Culture & Société
ABONNÉS

C’est un constat partagé par de nombreuses entreprises de toutes tailles : les contrats sont de plus en plus complexes.
Pour les chefs de projet, les paramètres juridiques et techniques à prendre en compte sont désormais extrêmement nombreux et les risques associés particulièrement importants. C’est pour aider ces derniers à affronter cette réalité qu’un nouveau métier se développe fortement, celui de contract manager. Concrètement, quels sont les objectifs du contract manager et quel est son profil ?

Retour sur ce nouveau métier avec Chafick Moussous, directeur de l’offre Contract Management chez Etop International*

Pourquoi faire appel à un contract manager ?
Selon une étude de l’International Association for Contract and Commercial Management (IACCM), une mauvaise gestion des contrats peut entrainer jusqu’à 10% de baisse du CA. Dans une conjoncture de mondialisation et de tension des marchés, les objectifs de croissance sont déjà suffisamment difficiles à atteindre sans que s’y ajoute ce risque de perte de compétitivité. Pour assurer une gestion optimale des contrats, les entreprises ont désormais besoin de professionnels spécialisés et aptes à en maîtriser les aspects techniques comme juridiques.

D’où viennent-ils ?
Si les deux tiers des contract managers ont une formation et une expérience dans le juridique, ils sont également nombreux à venir de professions opérationnelles, on y retrouve par exemple beaucoup d’ingénieurs. Une diversité de parcours à l’image de l’interdisciplinarité du poste. Polyvalent, le contract manager travaille en binôme avec le chef de projet et doit être en mesure de le guider dans la réalisation de tous les aspects du contrat, comme dans les phases de négociation. Il doit donc avoir, en plus de ces connaissances théoriques, une compétence pratique et une intelligence de la situation qui lui permettront d’arbitrer entre les exigences opérationnelles et la relation client. Pour faire face à des réclamations ou à des négociations à caractère technique, la communication et la proactivité font donc partie du bagage indispensable à l’exercice de la fonction.

A quel moment le faire intervenir ?
Un contract manager intervient dès l’initialisation du projet, avant même sa finalisation contractuelle. En phase d’appel d’offre, il s’assure que la réponse au client correspond aux objectifs de performance et aux standards de sa société. Pendant la phase de delivery, il devient la vigie chargée d’assurer la cohérence entre le projet et le contrat. Les entreprises qui confient la gestionde leurs contrats à ces spécialistes visent également à soulager leurs chefs de projet. Ceux-ci peuvent alors se concentrer sur les aspects opérationnels du projet et n’ont plus à se plonger régulièrement dans le détail des accords contractuels pour vérifier qu’ils agissent en conformité avec ce qui a été conclu.

En bref !
Le contract manager rassemble des fonctions traditionnellement assurées par les directions financières, juridiques et commerciales, avec lesquelles il est en lien permanent. Sa spécificité réside dans la proximité qu’il instaure entre ces compétences spécialisées et les fonctions opérationnelles. En suivant le contrat de son élaboration jusqu’à la finalisation du projet, le contract manager définit et met en œuvre une réelle stratégie de performance basée sur une maîtrise précise de tous les aspects des contrats.

*ETOP International - Groupe Eurogiciel -, cabinet de conseil en management de projet, évalue, développe et déploie des processus, méthodes et outils, pilote le planning, les coûts et gère les risques dans les secteurs de l’industrie, de l’énergie et des services.

http://www.eurogiciel.fr/Etop-International.html


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...