Connexion
/ Inscription
Mon espace

Agence BIO : record d'acheteurs et de consommateurs de produits bio en 2015

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Les Français confirment leur confiance dans une agriculture et une alimentation citoyennes

  • 65 % des Français ont consommé régulièrement bio en 2015 (vs 37 % en 2003)
  • 5,5 milliards d’€ : le poids du marché bio en France (+10 % vs 2014)
  • 42 216 opérateurs bio en France (+7,2 % vs 2014)
  • 1,31 million d’hectares de terres bio en France (+17 % vs 2014)

La Bio : une réponse aux attentes des consommateurs

La Bio continue son ascension en France, en réponse aux attentes des consommateurs et, plus largement, des citoyens. Ancrée dans son époque, ce mode de production respectueux de l’Homme et de la Nature a conquis les Français, d'après les résultats du dernier Baromètre Agence BIO / CSA 20151. En 2015, la Bio a ainsi enregistré un taux record de consommateurs et d’acheteurs. 9 Français sur 10 (89 %) consomment bio, au moins occasionnellement, alors qu’ils n’étaient encore que 54 % en 2003. 65 % des Français en consomment régulièrement, au moins une fois par mois, contre 37 % en 2003. En terme d’achats, des niveaux inédits sont également atteints : plus de 8 Français sur 10 (82 % vs 43 % en 2003) achètent des produits bio et 55 % le font régulièrement (vs 33 % en 2003).

Ces très bons résultats se reflètent dans le poids croissant du marché bio (tous circuits confondus, y compris RHD). On estime ainsi qu’en 2015, il aurait gagné +10 % par rapport à 2014, pour atteindre un chiffre record de 5,5 milliards d’euros.

La Bio : un développement solide

En cohérence avec cette montée en puissance de la consommation citoyenne, la production bio poursuit son solide développement, entraînée par la hausse de la demande. La France compte aujourd’hui un total de 42 216 opérateurs2 exerçant des activités bio, soit +7,2 % par rapport à 2014, alors qu’ils n’étaient encore que 18 380 en 2007. Les surfaces bio sont également en pleine expansion : +17 % par rapport à 2014. Plus de 1,3 million d’hectares sont désormais conduits selon le mode biologique sur le sol français, représentant 4,9 % du territoire agricole, contre 2 % fin 2007.    

La Bio : une agriculture et une alimentation citoyennes

L’agriculture biologique est solidement inscrite dans le développement durable. Cette agriculture d’avenir respecte l’environnement, apporte des bienfaits sociétaux et participe au développement économique. Il s’agit d’une agriculture et d’une alimentation citoyenne dont les principes et les valeurs sont au cœur de l’actualité, en phase avec les nouvelles attentes de la société.

La Bio : une solution aux problèmes environnementaux pour 3 Français sur 4

Plus des ¾ des Français (78 %) estiment que l’agriculture biologique est une solution face aux problèmes environnementaux. En effet, basée sur la non-utilisation de produits chimiques de synthèse, le recyclage des matières organiques et la rotation de cultures diversifiées, cette alternative contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement climatique. Cette attention de la Bio à l’environnement fait partie des principales raisons guidant les choix des consommateurs pour les produits bio. 58 % d’entre eux disent consommer bio pour « préserver l’environnement ». Une raison  qui figure aux côtés de leur volonté de « préserver leur santé » (63 %) et de privilégier « la qualité et le goût des produits » (56 %).

La Bio : un rôle clé dans le développement des territoires

L’agriculture biologique génère en moyenne, de l’ordre de 60  % de main d'œuvre supplémentaire par rapport à l’agriculture conventionnelle pour diverses raisons : interdiction des produits chimiques de synthèse, plus fort développement de la transformation à la ferme et de la vente directe, etc. Fin 2015, la France comptait 28 725 fermes bio (+8,5 % vs 2014), représentant 6,5 % des exploitations françaises et près de 10 % des emplois agricoles, avec 68 940 emplois totalisés en équivalent temps plein. À l’aval, 13 491 entreprises de transformation, de distribution d’importation et d’exportation (+4,4 % vs 2014) emploient environ 30 000 équivalents temps plein. De plus, la Bio génère de l’ordre de 2 000 emplois pour les contrôles, conseils, recherche et formation. Au total, 100 000 emplois sont  directement générés par la Bio en France en équivalent temps plein, représentant une valeur ajoutée importante pour la vie économique et sociale des territoires.

La Bio : un engagement d’avenir

D’après le Baromètre Agence BIO CSA / 2015, les consommateurs bio sont convaincus puisqu’ils sont 93 % à avoir l’intention de maintenir ou d’augmenter leur consommation de produits bio. Au-delà, l’envie de consommer bio des Français se traduit par leur souhait de trouver davantage de produits bio en Grandes et Moyennes Surfaces (69 %) ainsi que sur les marchés et chez les artisans-commerçants (44 %),…  Largement demandeurs de produits bio pour leur consommation à domicile, les Français ont également envie de consommer bio hors de chez eux. Ils ont de très fortes attentes en matière de bio dans les restaurants (79 % se disent intéressés par la Bio dans les restaurants en 2015 vs 54 % en 2014), dans les hôpitaux (75 % vs 62 % en 2014), dans les maisons de retraite (74 % vs 58 % en 2014), etc. Pour leur part, les actifs attendent des produits Bio sur leur lieu de travail, à la cantine ou en restaurant d’entreprise (73 %). Les parents sont également très concernés par la Bio pour leurs enfants : 88 % d’entre eux désirent des repas avec des produits bio à l’école.

Véritable tendance de fond, la consommation bio s’inscrit dans une démarche de consommation durable, relevant d’un engagement citoyen. Les consommateurs bio achètent davantage que la moyenne des Français des éco produits aussi autres qu’alimentaires  fabriqués à partir d’ingrédients bio aussi : 82 % déclarent en acheter, vs 68 % des Français.

Une campagne d’information participative et citoyenne

Pour continuer d’accompagner tous les publics sur ce chemin de l’agriculture et de l’alimentation citoyennes, l’Agence BIO a développé un puissant programme d’information participatif reflétant la vitalité de la Bio en France. Tous les citoyens, consommateurs, agriculteurs, enseignants, restaurateurs, décideurs publics sont concernés par ces actions d’information. Parmi les premiers grands rendez-vous de l’année, la Bio est présente au Salon de l’Agriculture. Le Séminaire international de l’agriculture biologique aura lieu le 3 mars dans les locaux de l'école Novancia, près de la gare Montparnasse. L’incontournable Printemps BIO, première quinzaine de juin, figure également parmi les grands événements bio de l’année et permettra, en particulier, de découvrir de jeunes talents de la cuisine bio avec la 1er  édition des Trophées Bio des Jeunes Chefs !

Baromètre Agence BIO / CSA  2015 : les chiffres à retenir

  1. 9 Français sur 10 consomment des produits bio, 65 % deconsommateurs « Bio-réguliers » (au moins une fois par mois
  2. 82 % des Français font confiance aux produits bio
  3. 78 % des Français estiment que la Bio est une solution face aux problèmes environnementaux
  4. 82 % des consommateurs bio dans une démarche de consommation durable : ils déclarent également acheter des éco produits fabriqués à partir d’ingrédients bio, en plus des produits alimentaires
  5. 93 % des consommateurs bio ont l’intention de maintenir ou augmenter leurs achats bio dans les 6 mois à venir

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...