Connexion
/ Inscription
Mon espace

Intelligence artificielle : des applications concrètes avec Yseop

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Parler de la technologie proposée par Yseop, c’est évoquer le futur au présent. En découvrant l’offre, le néophyte éprouve successivement plusieurs sentiments. En premier lieu s’impose le doute qu’une telle technologie soit déjà disponible. On pourrait même soupçonner une nouvelle boite noire proposée par une start-up au destin incertain. Vient ensuite l’appréhension quant aux applications d’une telle technologie pour certains métiers de l’écrit et l’analyse. Enfin, une fois balayées ces premières questions, l’intérêt et la curiosité prennent le dessus. Comment pourrait-il d’ailleurs en être autrement face à ce qui sera indéniablement une technologie clé de la prochaine décennie ?


Une capacité d’analyse et de synthèse supérieure à mille pages par seconde.


Les dirigeants d’Yseop présentent leur initiative entrepreneuriale comme « une plateforme logicielle qui permet à son utilisateur de configurer en toute autonomie des applications d’Intelligence Artificielle ». Plus spécifiquement, Yseop « raisonne, dialogue de manière intelligente et rédige du contenu comme le ferait un être humain mais à une vitesse supérieure à mille pages par seconde ! »

Expliquer simplement l’apport d’Yseop est une démarche difficile tant les applications peuvent être nombreuses dans le secteur des services et plus particulièrement les métiers de la banque et de la finance. On peut néanmoins s’appuyer sur une citation du philosophe Henri Bergson qui, dans son Essai sur les données immédiates de la conscience, suggère que « nous tendons instinctivement à solidifier nos impressions, pour les exprimer par le langage ». C’est sur la formalisation et l’automatisation de cet instinct que travaille La société qui commercialise deux offres logicielles : Yseop Smart NLG (génération de commentaires et recommandations en langage naturel) et Yseop Smart Machine (un assistant intelligent qui dialogue, raisonne et génère des réponses personnalisées en expliquant le « pourquoi ».  Le premier génère en temps réel des textes en langage naturel à partir de données structurées. Le second capture les meilleures pratiques de l’entreprise et les modélise afin de rendre cette expertise disponible à tous au sein de l’organisation.

Une efficacité commerciale augmentée de 20%

Au-delà du volume d’information traité, analysé et restitué, l’intérêt que présente Yseop pour les entreprises est commercial. « Grâce à Yseop Smart Machine, l’équipe de vente peut gagner en pertinence en proposant la bonne offre, au bon client, au bon moment ! Chez nos clients, le logiciel permet aux équipes d’augmenter quasi instantanément leur efficacité commerciale de l’ordre de 20% », explique Jean Rauscher.

Louis Aragon a écrit : « la parole n’a pas été donnée à l’homme, il l’a prise ». Donner la parole aux données va permettre une nouvelle intelligibilité de notre monde qui apportera, pour les entreprises pionnières dans ce domaine, des gains de compétitivité considérables.


Yseop se présente comme le leader mondial sur ce nouveau marché et a d’ores et déjà gagné la confiance d’entreprises de toutes tailles parmi lesquelles de nombreuses entreprises du CAC40 et du Fortune 500 américain. La start-up a été nommée dans le Top 10 des start-ups de l’année selon l’EBG (Electronic Business Group) à l’occasion de son Digital Innovation Summit. L’EBG est une organisation réunissant de nombreux cadres dirigeants qui partagent leurs expériences sur des thématiques majoritairement liées aux technologies d’avenir.

Thierry Bisaga

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


En savoir plus sur Yseop : http://www.yseop.com

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Nominations professionnels du droit

Bernard Cendrier, Senior Advisor opérationnel chez Deloitte Corporate Finance Il apporte à l'équipe animée par Charles Bédier son expertise et sa connaissance, notamment des secteurs de la chimie, du facility management et de l'énergie. Fort d'une expérience de plus de 30 ans, Bernard Cendrier a occupé différentes fonctions de direction chez Gaz de France, Estampille SA, Engie, Desk Finance M&A et Rhodia. En 2008, après la reprise de Rhodia par Solvay, il devient Directeur des Fusions &...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Manifeste pour un meilleur dialogue entre organismes de notation extra-financière et entreprises

Le Medef et l'Afep*, en partenariat avec le Cliff** et le C3D***, prônent la mise en place d'un meilleur dialogue entre organismes de notation extra-financière et entreprises évaluées. Une grande enquête a été menée par les 4 partenaires auprès de 58 entreprises du SBF 120 - dont 27 du CAC 40 - afin d'évaluer, de façon anonyme, les pratiques des principaux organismes de notation de la politique RSE des entreprises. Sur la base des résultats, le Medef et l'Afep, en partenariat avec le Cliff et...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Affacturage : Factofrance accompagne ses clients aux Etats-Unis

Complémentaire à un contrat d'affacturage français ou Paneuropéen, cette offre proposée par Factofrance, acteur dans le secteur de l'affacturage en France, permet aux entreprises éligibles de financer le développement de leurs filiales américaines Les Etats-Unis est un pays d'implantation privilégié des entreprises françaises, où ces dernières réalisent 16% de leur chiffre d'affaires, soit 203 Mds€. Viennent ensuite l'Allemagne avec 117 Mds€ et le Royaume-Uni avec 108 Mds€. Les Etats-Unis...