Connexion
/ Inscription
Mon espace

Quel est l’effet d’entrainement du CIR ?

BE - Financement des intiatives
ABONNÉS

Faisant l’objet d’interrogations régulières sur les effets d’aubaine, son efficacité et son coût, le CIR (Crédit d’Impôt Recherche) reste la mesure fiscale phare en faveur des projets de recherche et développement des entreprises.

Son effet positif sur la croissance des PME n’est plus à démontrer : avec un effet de levier supérieur à 1 (montant des dépenses privées de R&D supérieur à la dépense publique), il leur permet de financer leurs projets, indispensables à leur développement.
Un focus réalisé - dans la récente étude « Horizon PME » du cabinet Sogedev* - sur l’effet de levier du CIR démontre que sans cette mesure fiscale, les activités de R&D des PME interrogées seraient fortement réduites…


CIR : pérenniser ce levier de croissance pour les PME

Le CIR a suscité de nombreux débats ces dernières années, notamment au sujet de son efficacité et de son coût (augmentation du nombre des contrôles et redressements fiscaux, rapport de la Cour des Comptes 2013, de l’OCDE 2014…).
35% de bénéficiaires du CIR indiquent que leurs activités de R&D seraient réduites de moitié sans ce dispositif et réduites de 75% pour 15% des entreprises interrogées. Pour la moitié des interrogées, le CIR leur permet d’investir davantage en matière de R&D et 27% affirment pouvoir recruter grâce au CIR.

Notons également que si leur montant du CIR augmentait de 100 000€, les répondants seraient 89% à réinvestir cette somme ou plus dans des travaux de R&D. L’effet de levier serait donc supérieur à 1 (plus de 1€ de dépense privée pour 1€ de dépense publique) pour 89% des entreprises.
En outre, sans le CIR, 1/3 des répondants estime que leurs équipes de R&D seraient réduites de 30%. Notons que près d’1/3 également des interrogés affirme que leurs équipes de R&D seraient privées de la moitié de leurs effectifs sans le CIR…

L’objectif original du CIR d’instaurer un réel effet incitatif sur la recherche, avec au moins 1€ supplémentaire dépensé pour chaque € de CIR obtenu semble être atteint.
Notons, par ailleurs, que les différents aménagements de la loi de finances 2014 et les dernières décisions administratives (Conseil d’Etat, BO-FiP) démontrent la volonté de pérenniser le CIR et aussi de le simplifier…

En savoir plus : www.sogedev.com

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Le financement des fintech dans le monde en 2018 et les prévisions pour 2019

KPMG, réseau international de cabinets d'audit et de conseil, publie :- d'une part le bilan des investissements dans les fintech dans le monde via son étude « Pulse of Fintech », et- d'autre part les 10 principales prédictions pour 2019 2018 : Extrait de l'étude « Pulse of Fintech » Dans le monde : 2018, année « blockbuster » ! - Les investissements dans les fintech dans le monde en 2018 atteignent le montant record de 111,8 Mds$ - soit une hausse de +120% vs/ 2017. « Depuis le lancement de...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Apicap vise les 2 milliards d’euros d’actifs investis

Un quadruplement du montant des actifs investis : tel est l'objectif d'Apicap à l'horizon 2024. Avec l'immobilier comme principal vecteur de croissance. Sous la houlette de son nouveau président, Alain Esnault (voir sa biographie au pied de cet article), Apicap a présenté ses  lignes de force et ses ambitions. On parle ici d'une société de gestion indépendante, spécialisée dans le circuit court du capital investissement (capital développement et capital transmission) et en immobilier...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Le Crédit Agricole Auvergne Rhône-Alpes lance un fonds de dette privée

5 caisses régionales du groupe Crédit Agricole en région Auvergne Rhône Alpes - AURA* - et Amundi, s'associent pour lancer le fonds « Dette Privée AURA by CA » dédié au financement de la croissance des entreprises de la région AURA. *AURA : Centre-Est, Centre-France, Loire Haute-Loire, des Savoie et Sud Rhône-Alpes. Une première levée de 60 M€ vient d'être conclue avec la souscription des 5 caisses régionales ; un second tour de table sera réalisé dans le courant de l'année avec des...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Les fondateurs de Julhiet Sterwen innovent avec le programme Share Shares

Les salariés peuvent maintenant accéder au capital de leur entreprise par le biais d‘actions gratuites ou de BSPCE (bons de souscriptions de parts de créateurs d'entreprise). Marc Sabatier et Thierry Auzias, fondateurs et actionnaires principaux de Julhiet Sterwen, à hauteur de 75% du capital, ont choisi d'aller encore plus loin. Ils souhaitaient transmettre concrètement une partie de leur propre capital aux salariés. Mais aucun dispositif existant ne le permettait, les mécanismes traditionnels...