Connexion
/ Inscription
Mon espace

DRO co-initie l’introduction de critères RSE dans le système financier

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

DRO* (Dirigeants Responsables de l’Ouest) a co-engagé il y a 3 ans une réflexion sur la prise en compte de la dimension RSE dans les évaluations de risques crédits et financiers des entreprises. Issue d’une collaboration avec le Centre des Jeunes Dirigeants de Nantes, les 8 banques régionales de la Fédération des Banques*, ont mis en place un groupe de travail en Pays de la Loire faisant écho à celui de la critérisation RSE des marchés publics avec Nantes Métropole qui avait pour objet d’inclure ces critères dans le choix des candidats aux appels d’offres publics.


Quel en est le principe ?

En 2014, les chargés d’affaires entreprises des banques ont établi un questionnaire pour évaluer, sur plus de 20 critères, la dimension RSE des entreprises de plus de 3 M€ de CA, qui ont permis de définir une évaluation à l’image de celles que l’on retrouve dans certaines filières professionnelles.
Cette étape est le début d’un mouvement immuable qui intègre la notion de la RSE sur 2 axes : de nouveaux indicateurs financiers, et une évaluation par questionnaire sur la réelle implication de la gouvernance. Parallèlement à cette démarche locale, et en totale indépendance, la Banque de France a initié dès 2011 une réflexion sur cette intégration. Ce travail en profondeur est en cours et demande un recul proportionné à la mesure des enjeux.


Quelles sont les conséquences pour les entreprises ?

Selon différentes études nationales et internationales, la compétitivité des entreprises engagées dans la RSE (« sans green washing ») serait moindre. L’étude de Salima Benhamou, économiste au commissariat à la stratégie et à la prospective, a démontré qu’une entreprise engagée dans cette démarche peut avoir jusqu’à 12% de performance en plus. Celles qui n’auraient pas entamées cette démarche pourraient être prises de cours.

*DRO - Dirigeants Responsables de l’Ouest Association Loi 1901, créée en 2009, qui fédère des chefs d’entreprise des Pays de la Loire et de Bretagne, a pour vocation de promouvoir la RSE auprès des entreprises et sur son territoire.

** Les 8 banques régionales de la Fédération des Banques, la Banque de France Régionale et Audencia pour la partie ingénierie financière, Dirigeant Responsable de l’Ouest et son équipe (Olivier Riom, P-dg de Vivolum et Olivier de Marignan, Directeur Général de la Banque Populaire Atlantique).

Pour plus d’informations : www.dirigeantsresponsablesdelouest.fr

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...