Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Exposition] « OVERLOAD » de Lucy Watts

ABONNÉS

Du 4 au 28 mars 2015 / vernissage mercredi 4 mars de 18h à 21h à l'Artistik Rezo Gallery / 14 rue Alexandre Dumas 75011 Paris – Métro Rue des Boulets

Du 4 au 28 mars 2015, la Galerie Artistik Rezo présente le travail de Lucy Watts à travers une nouvelle exposition, intitulée Overload. Pour présenter son travail, la jeune artiste fait un choix audacieux : celui d’investir la totalité de l’espace de la galerie, du sol au plafond et des murs aux vitrines. Nicolas Laugero Lasserre, directeur de ce nouvel espace, dédié aux œuvres de street art, nous prévient d’ores et déjà, l’exposition risque de faire des ravages « Lucy Watts, fraîchement diplômée des Beaux-Art de Paris, a décidé d'exploser notre galerie de ses sérigraphies pop et déjantées... Au secours ! »  

En effet, les dessins de Lucy Watts prolifèrent et s’accumulent dans l’espace comme des notes laissées au fil des jours, une sorte de documentation parodique de la vie quotidienne. Les messages sont partout, ils nous inondent, nous martèlent, nous saturent. A travers son travail, Lucy Watts révèle certaines questions telles que, sommes-nous capables de rester critiques face à ce flux d’information ? Quels sont leurs objectifs ? Quelles sont leurs intentions de manipulation ?

Le dessin comme resistance

L’artiste s’intéresse aux dysfonctionnements et aux failles de notre environnement social, économique et politique. Elle tente de cerner les acteurs et les mécanismes d’une société en déséquilibre, à travers la lecture et l’analyse d’emballages de produits, de publicités, de sondages ou données statistiques. Le dessin offre une légèreté, une rapidité et une liberté dans l’exécution. Les techniques d’impression sont cohérentes à travers sa démarche : les aplats, les couleurs vives et intenses, se combinent avec la force des images sorties des presses. Le résultat graphique est proche d’un poster, d’une affiche publicitaire. En revanche, ce qui éloigne ce tirage d’une approche purement communicationnelle, est le processus de fabrication qui reste artisanal et « bricolé » : à la fois anti-industriel et  antiautoritaire.

Lucy Watts écrit« Le trait dessiné, associé à un bricolage, permet d’affirmer une position de résistance et de critique face à des sources d’information telles que les médias, les experts et les scientifiques. Le simple geste de décontextualiser et de dessiner  ces informations – plutôt que de les prendre telles quelles – remet en cause leurs sens et questionne leurs objectifs.Le dessin permet d’avoir une distance sur l’information retranscrite et une méfiance envers le contenu. »

Biographie

 Lucy Watts est née en 1988 à Chambéry. Elle est actuellement installée en Bourgogne où elle a ouvert son atelier de lithographie. Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de en 2011, elle a d’abord effectué plusieurs résidences, notamment au Frans Masereel Centrum en Belgique, puis à l’Aberystwyth Arts Centre, au Pays de Galles, et à l’Atelier Circulaire de Montréal. Très vite, son travail a été exposé à de nombreuses occasions, notamment à l’exposition de Noël au CNAC Grenoble (2012), au 57e Salon de Montrouge (2012) ou à la 9e biennale de Mulhouse (2012). Elle a aussi auto-publié plusieurs ouvrages qui ont été exposés à la librairie La Serre, au Salon du Livre ainsi qu’à la librairie Art Curial durant Paris Art Fair en 2013.

Pour en savoir plus : lucywatts.com / artistikrezo.com 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation