Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Culture & Société
ABONNÉS

Le progrès de l’entreprise par le progrès du dirigeant

1er baromètre sur les dirigeants d'entreprise réalisé par Opinionway pour l'Apm*

« Dans un contexte économique incertain, l'Apm* souhaite mettre à la disposition des dirigeants d’entreprise un indicateur de mesure sur des sujets sociétaux, économiques et managériaux. Connaître les tendances de l'entreprise permet d'alimenter une réflexion de fond sur le développement de l’entreprise en lien avec la vocation de l’Apm : le progrès de l’entreprise par le progrès du dirigeant » estime Christian Barqui, Président de l’Apm.
Cette enquête permettra de suivre dans le temps les résultats sur ces sujets et d'analyser les tendances qui s'en dégagent. (NB : le sondage porte sur des dirigeants non membres de l'Apm).


1/ Des chefs d'entreprise optimistes pour l'avenir de leur entreprise

Même s’ils admettent une année souvent difficile, les chefs d'entreprise se veulent résolument optimistes pour l’avenir de leur entreprise. Pour cela, ils misent avant tout sur les hommes et les équipes qu’ils considèrent comme un maillon essentiel de toute stratégie innovante.
73%  jugent que l'année a été bonne du point de vue de la performance économique de leur entreprise et 88% d'entre eux pensent que l'année a été aussi positive du point de vue  du climat social régnant dans leur entreprise.


2/ Des jeunes dirigeants au moral éclatant qui affichent une meilleure confiance en 2015 que leurs aînés

Les dirigeants de moins de 40 ans présentent un visage bien plus optimiste que leurs confrères plus âgés sur l’ensemble des indicateurs liés au moral ou à la confiance. Ils témoignent ainsi d’une bonne année 2014 :
- 82% jugent bonne la performance de leur entreprise (+11pts par rapport aux dirigeants de plus de 40 ans). Une bonne performance économique qui explique en partie le moral particulièrement haut affiché par les jeunes dirigeants qui attribuent la note moyenne de 7 à leur moral, soit plus d’un demi-point au-dessus de leurs homologues âgés de plus de 40 ans.
- 69% se disent confiants pour les 12 mois à venir (+13 pts/ aux autres dirigeants).


3/ Des femmes dirigeantes aux pratiques managériales davantage tournées vers l’équipe et l’écoute

54% des femmes dirigeantes se définissent davantage comme « proches de leur équipe et à la recherche d’un climat de confiance » que leurs homologues masculins (46%).
Elles mettent particulièrement en avant les qualités d’écoute et de dialogue (+14pts/ hommes) alors que les dirigeants masculins se démarquent davantage sur des notions telles que la vision, la persévérance ou le pragmatisme, des qualités qui sonnent plus « patron » que chef d’équipe.
Elles sont par ailleurs plus nombreuses que leurs homologues à éprouver un besoin de davantage de leadership / d’autorité en interne (+6 pts).


4/ La proximité avec les équipes, plus que le charisme, et les qualités humaines et professionnelles mises en avant par les chefs d'entreprise

51% de dirigeants se qualifient comme étant « proche de ses équipes ». C’est le profil qui émerge parmi les chefs d’entreprise, loin devant « le chef charismatique et mobilisateur » (19% de citations) ou le « rigoureux et chef de file » (18%). Les dirigeants des plus grandes entreprises, plus éloignés de leurs équipes mettent plutôt en avant leur côté « rigoureux et chef de file » (37%).
Un chef d’entreprise doit avoir aussi bien des qualités humaines (le sens du dialogue, l’écoute et la diplomatie pour 47%) que professionnelles telles que la rigueur (32% de citations), l’adaptabilité (26%), le dynamisme (23%) ou le leadership (22%).
Lorsqu’on leur demande les qualités qui leurs manquent, en d’autres termes celles qu’ils aimeraient avoir et qu’ils n’ont pas, le contexte économique difficile refait surface : 21% aimeraient avant tout avoir un réseau et un carnet d’adresse plus important.


5/ L'Homme et l'innovation considérés comme les grandes opportunités

Les chefs d’entreprises mettent plus en avant 3 grands enjeux qui représentent de véritables opportunités pour leur entreprise : l’innovation et la recherche de nouveaux
produits/services (47%), le recrutement de nouveaux embauchés (33%) et le développement durable et la mise en place de nouveaux moyens de productions plus responsables (29%).
Toutefois, quelle que soit l’opportunité à saisir, elle nécessite du temps ; du temps notamment pour permettre au chef d’entreprise de sortir du quotidien et prendre du recul sur la situation de son entreprise. C’est justement ce temps qui fait défaut à une majorité de chefs d’entreprise (57%).

Résultats détaillés :

Baromètre chefs d'entreprise
http://www.apm.fr:8081/apmedia/html/barometre/OpinionWay_APM_Barometre_des_chefs_entreprise.pdf

Etat d'esprit des chefs d'entreprise
http://www.apm.fr:8081/apmedia/html/barometre/Barometre_APM_synthese_des_resultats.pdf


*Apm :
Association Progrès du Management rassemble aujourd’hui 6700 dirigeantsfrancophones d'entreprises, répartis dans 340 clubs, en France et à l'international dans 22 pays. Christian Barqui, Président de l'Apm et le Conseil d’Administration se donnent comme ambition de devenir l’une des références mondiales en matière de perfectionnement des dirigeants francophones.
https://www.apm.fr/les-fondamentaux/

  

Lire la suite...


Articles en relation