Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Culture & Société
ABONNÉS

La lettre ouverte du collectif Stop Boko-Haram

Au moment où le monde entier se mobilise, pleure les journalistes, les policiers et de citoyens tués pour rien en France. Au Nigeria, la secte islamiste Boko Haram tue impunément 2000 personnes en une journée dans l'indifférence des dirigeants africains ou peut être du monde. Comment peut-on rester indiffèrent quand des innocents se font massacrés ?

Par le collectif Stop Boko-Haram

« Après lecture et analyse des différentes situations de crises en Afrique, et dans le monde avec l'amplification du phénomène de terrorisme et face à l'immobilisme et au silence des chefs d'Etats africains premiers concernés par cette tuerie de masse,

Citoyens d'Afrique ou d'ailleurs, quel que soit nos convictions ou nos croyances,

Condamnons avec la dernière énergie ces actes terroristes perpétrés par la secte Boko haram;

Condamnons vigoureusement les actes terroristes qui mettent en cause la dignité humaine ;
Appelons les Africains et tous ceux qui se sentent concernés par la dignité humaine,  à ne pas laisser tomber le Nigeria et la sous-région. 

Nous dénonçons également le silence des médias sur ce drame. ;

Mobilisons-nous pour mettre un terme au terrorisme et à ces soutiens

Nous demandons  à tous les citoyens et d'abord les africains où qu'ils soient de montrer votre solidarité envers les victimes de la barbarie de la secte Boko haram et du terrorisme dans le monde. »

Signez la lettre ouverte du collectif Stop Boko-Haram

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation