Connexion
/ Inscription
Mon espace

Augmentation de la TASCOM : pourquoi un tel acharnement ?

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

L’Assemblée nationale examine plusieurs amendements visant à augmenter le produit de la Taxe sur les Surfaces Commerciales (TASCOM). Ces amendements prévoient une majoration du montant de la taxe sur les surfaces commerciales de 35% pour les établissements dont la surface de vente excède 900 m2 et de 50% pour ceux dont la surface excède 2500 m². Ils prévoient en outre que le produit de ces majorations soit affecté au budget de l’Etat.

La Fédération des enseignes du Commerce Associé (FCA*), qui comprend les coopératives de commerçants et représente 30 900 entrepreneurs en France, hommes et femmes, chefs d’entreprises de TPE, PME, qui s’impliquent chaque jour tant dans leur point de vente que dans leur groupement, demande le retrait de cette mesure. La Fédération alerte les élus sur les risques que ferait peser cette nouvelle mesure sur les TPE et PME en augmentant encore la pression fiscale sur des entreprises déjà fragilisées par un contexte économique difficile. Eric Plat, Président de la FCA, dénonce « une mesure injuste, discriminante » et alerte sur « l’exaspération croissante des commerçants face à des augmentations de taxe incomprises ».

- La FCA demande à ce que les élus n’opposent pas les différentes formes de commerce, qui sont complémentaires et répondent par leur diversité aux besoins des consommateurs.
- Fondée sur le principe de la solidarité entre commerçants, la TASCOM doit retrouver son esprit originel au lieu d’opposer les formes de commerce entre elles.

La FCA souhaite que la totalité des recettes de la TASCOM retrouve une « finalité commerce » et demande que ce produit puisse être entièrement dévolu au FISAC qui a pour vocation de répondre aux menaces pesant sur l’existence des services artisanaux et commerciaux de proximité dans des zones rurales ou urbaines fragilisées par les évolutions économiques et sociales, plutôt que de venir se perdre dans le budget de l’Etat sans aucune garantie de servir le commerce.

*FCA (Fédération des enseignes du Commerce Associé), est une organisation de réseaux de points de vente et de services constitués et contrôlés par des entrepreneursindépendants, qui se sont associés au sein d’un groupement, dans le but de mettre en place des actions et des outils communs résultant de lamutualisation de leurs moyens et de leurs savoir-faire.
www.commerce-associe.fr

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...