Connexion
/ Inscription
Mon espace

La tendance Bring Your Own Device (BYOD) ne cesse de gagner du terrain

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Par Cédric Cibot-Voisin, Country Manager France chez EasyVista

En avril dernier, Gartner prédisait que d'ici 2017, plus de la moitié des entreprises auront adopté la BYOD attitude (Bring Your Own Device ou Apportez vos appareils personnels). Mais, les professionnels de l'informatique sont unanimes ; cette tendance BYOD est étroitement liée à des questions de sécurité informatique.

En effet, de nombreux départements informatiques ont laissé BYOD devenir un champ de bataille. Le vol et/ou la perte de donnée est trop souvent pointée du doigt contrairement au fait que les utilisateurs finaux, qui tout simplement et volontairement, souhaitent travailler différemment, de manière efficace - et, surtout, pour le bénéfice de l’entreprise. Comme les utilisateurs libèrent leur matériel, l’IT (service informatique) doit répondre en fonction et repenser les services et les canaux qu'il propose.

Les employés veulent utiliser leur propre matériel, critère important participant de conditions de travail optimales. Que ce soit pour améliorer leur équilibre vie professionnelle/personnelle ou pour rester au somment de leur implication, un grand nombre d’entre eux souhaite pouvoir utiliser leur matériel comme leur principal outil de travail et ne plus avoir à lire leurs e-mails sur leurs téléphones.

Ignorer cette requête est insensé. BYOD est une solution idéale pour laisser les employés travailler de façon plus productive. Essayer d'empêcher les gens d'utiliser leurs appareils personnels est au mieux inutile, au pire nocif à leur moral. Les entreprises sont plus avisées à cette nouvelle façon de travailler, mais plutôt que de simplement l’accepter, elles devraient mettre activement en place des politiques, des processus et des interfaces familières pour soutenir ces employés.

Si les questions de sécurité sont légitimes, elles ne devraient pas être à l’origine d'une initiative BYOD. Au lieu de cela, il est important de créer une culture qui permette aux utilisateurs d'apporter leur matériel tout en étant suivis et soutenus par les services IT. Gérer de manière concrète et active, le dispositif permet de savoir qui amène quoi et pour quelle utilisation. Cela créée automatiquement un meilleur niveau de protection contre les menaces inconnues.

Aucun utilisateur BYOD ne souhaite être piraté ou voir disparaitre ses données personnelles. Avec le soutien ad hoc, l’IT peut aider les utilisateurs à mettre en œuvre les contrôles de sécurité nécessaires sur leurs appareils - à la fois pour le bénéfice de l'utilisateur et celui de l’entreprise.

Dans la pratique, la meilleure façon de soutenir BYOD est de créer le processus de gestion des services informatiques et de définir la politique, puis de présenter les deux via la boutique IT, un portail self-service ou un service mobile. Une interface utilisateur facilement accessible leur permettra d'enregistrer leur appareil personnel et d’accepter la politique de sécurité qui leur est présentée.

Une fois enregistré, l’IT peut professionnellement prendre en charge le matériel - avec des applications agréées et sécurisées, des mises à jour logicielles en temps opportun, et des solutions de gestion des périphériques mobiles compatibles qui incluent des fonctionnalités telles que le verrouillage à distance si le dispositif a été volé ou perdu.

Demander à des utilisateurs d'enregistrer leur matériel est un atout qui permet à l’entreprise de suivre d’importants secteurs tels que la gestion des licences, les coûts de matériel et les futures demandes de budget. En revanche, ignorer la demande croissante de BYOD risque de rendre les futurs budgets informatiques inexacts - des coûts de matériel potentiellement exagérés et des logiciels requis sous-estimés.

Beaucoup de choses ont été dites sur la nébuleuse IT. Mais, adopter la BYOD attitude est en réalité une énorme opportunité pour l’IT qui pourra se positionner comme un facilitateur d'affaires et partenaire clé. Mettre en place des services contrôlés rapprochera encore un peu plus l’IT de l’utilisateur et permettra à l’IT de tisser des liens plus significatifs avec l'entreprise qu’auparavant.

Source : easyvista.com

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...