Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’impact des sanctions sectorielles en Russie

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Un commentaire de State Street Global Advisors

Après des mois de conflit, la crise entourant l'intervention de la Russie en Ukraine est entrée dans une nouvelle phase pour les investisseurs et  au cours des dernières semaines, les clients de State Street ont demandé de plus en plus d’informations sur la façon dont les sanctions pourraient avoir un impact sur leurs investissements.
En réponse, State Street a rassemblé les commentaires de son Directeur des investissements, Rick Lacaille, et de certains de ses analystes sur la Russie les plus chevronnés, concernant à la fois les actions et la sphère obligataire, et sur l'économie mondiale. Ils répondent ici à 3 questions :

Quels sont les éléments clés des sanctions?

Les sanctions sectorielles sont conçues pour empêcher la déstabilisation de l'Est de l'Ukraine par la Russie. Plus précisément, elles sont conçues afin d’affaiblir le système financier russe, en ciblant les entreprises dans les secteurs de l'énergie, de la défense et financier, y compris les banques publiques russes.

Quelles sont les implications immédiates pour les investisseurs privés?

Les sanctions n'affectent pas immédiatement les investisseurs qui y sont exposés via des fonds indiciels larges, étant donné que les restrictions ne s'appliquent qu'aux nouvelles émissions de dettes ou d’actions. Il n'y a pas d’inquiétudes sur la tracking error ou la liquidité des fonds à ce stade car les noms sanctionnés sont toujours disponibles sur le marché secondaire. Toutefois, la situation mérite une surveillance étroite, et, dans certains cas, un trading proactif pour éviter d'être coincé avec des titres non liquides si les sanctions commerciales ne dégénèrent.

Quelles sont les implications plus larges des sanctions?

L’une des plus grandes préoccupations est l'impact des sanctions sur la croissance européenne. En particulier, une interruption prolongée de l’approvisionnement en gaz russe de l'Europe occidentale pourrait nuire aux plusieurs économies européennes. L'économie russe devrait s’affaiblir, mais la Russie a au moins 450 Mds$ en réserves de change et a annoncé son intention de soutenir ses banques.

www.ssga.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...