Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Culture & Société
ABONNÉS

L’impact des sanctions sectorielles en Russie

Un commentaire de State Street Global Advisors

Après des mois de conflit, la crise entourant l'intervention de la Russie en Ukraine est entrée dans une nouvelle phase pour les investisseurs et  au cours des dernières semaines, les clients de State Street ont demandé de plus en plus d’informations sur la façon dont les sanctions pourraient avoir un impact sur leurs investissements.
En réponse, State Street a rassemblé les commentaires de son Directeur des investissements, Rick Lacaille, et de certains de ses analystes sur la Russie les plus chevronnés, concernant à la fois les actions et la sphère obligataire, et sur l'économie mondiale. Ils répondent ici à 3 questions :

Quels sont les éléments clés des sanctions?

Les sanctions sectorielles sont conçues pour empêcher la déstabilisation de l'Est de l'Ukraine par la Russie. Plus précisément, elles sont conçues afin d’affaiblir le système financier russe, en ciblant les entreprises dans les secteurs de l'énergie, de la défense et financier, y compris les banques publiques russes.

Quelles sont les implications immédiates pour les investisseurs privés?

Les sanctions n'affectent pas immédiatement les investisseurs qui y sont exposés via des fonds indiciels larges, étant donné que les restrictions ne s'appliquent qu'aux nouvelles émissions de dettes ou d’actions. Il n'y a pas d’inquiétudes sur la tracking error ou la liquidité des fonds à ce stade car les noms sanctionnés sont toujours disponibles sur le marché secondaire. Toutefois, la situation mérite une surveillance étroite, et, dans certains cas, un trading proactif pour éviter d'être coincé avec des titres non liquides si les sanctions commerciales ne dégénèrent.

Quelles sont les implications plus larges des sanctions?

L’une des plus grandes préoccupations est l'impact des sanctions sur la croissance européenne. En particulier, une interruption prolongée de l’approvisionnement en gaz russe de l'Europe occidentale pourrait nuire aux plusieurs économies européennes. L'économie russe devrait s’affaiblir, mais la Russie a au moins 450 Mds$ en réserves de change et a annoncé son intention de soutenir ses banques.

www.ssga.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation