Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le blues des fonctionnaires

ABONNÉS

Ils ne sont plus que 75,8% aujourd’hui à être fiers de leur statut contre 84,6% fin 2012. Un peu moins d’un an et demi après la naissance du Panel Préfon*, le premier bilan est sans appel : les fonctionnaires se sentent de plus en plus « mal aimés », pas assez reconnus par leurs compatriotes et perdent, doucement mais sûrement, au fil du temps, le sentiment de fierté d’appartenir à un secteur au service de l’intérêt général…

Aux questions :

« Vous sentez-vous suffisamment reconnus dans votre métier ? » : ils étaient 40,2% fin 2012 à répondre « plutôt non » ou « pas du tout », pour 46,4% aujourd’hui.

« Avez-vous le sentiment d’être utile à la collectivité par votre métier ? » : ils étaient 94,1% à répondre oui fin 2012, ils ne sont plus aujourd’hui que90,5%...

« Vous sentez-vous fiers d’être fonctionnaires ? » : 84,6% répondaient oui fin2012 ; ils ne sont plus que 75,8% aujourd’hui.

« Avez-vous le sentiment d’avoir les moyens de mener à bien votre mission de service public ? » : 50,4% répondent par l’affirmative, alors qu’ils étaient 55% fin 2012.

« Conseillerez-vous à votre entourage d’entrer dans le Fonction Publique ? » : 64,8% répondent oui ; ils étaient 69,9% fin 2012.

62,9% des personnes interrogées jugent le secteur public moins attractif ; elles étaient 59,2% fin 2012.


*Sondage réalisé par e-mail en février 2014 par le cabinet Ellipsa pour le compte de la caisse nationale Préfon* auprès de 952 agents en activité de la fonction publique d’Etat, territoriale et hospitalière (405 répondants).


Préfon (Caisse nationale de prévoyance de la fonction publique) est une association loi de1901 créée par quatre fédérations de fonctionnaires (CFDT, CFTC, CFE-CGC et FO). L’association proposePréfon-Retraite, un régime de retraite complémentaire facultatif ouvert aux agents publics, aux anciens agents publics et aux conjoints d'affiliés. Le régime compte 400 000 affiliés (dont 110 000 retraités) pour prèsde 11,6 Mds€ d'actifs à fin décembre 2012.

Plus d’information : www.prefon.fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...