Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Point de vue] La CIPAV et auto-entrepreneurs…dysfonctionnements à déplorer

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Pour mémoire, en 2012, la CIPAV comptait 250 000 auto-entrepreneurs, dont elle assure le régime de base et le régime obligatoire de retraite complémentaire et d’invalidité-décès.

Aujourd'hui, la Cour des comptes dénonce « un service aux assurés déplorable » et relève dans son rapport de graves dysfonctionnements de la Cipav qui « n’a toujours pas inscrit les cotisations des auto-entrepreneurs sur leurs comptes et n’a donc pas encore enregistré leurs droits à la retraite », alors qu’elle y est tenue. La CIPAV limite en effet leurs droits à une pension complémentaire, « en l’absence de toute base légale  ».

La Fédération des auto-entrepreneurs tient à préciser que les auto-entrepreneurs, rattachés en 2009 à la CIPAV, ne constituent pas encore une charge réelle pour celle-ci : ils sont affiliés par le RSI, versent leurs cotisations aux URSSAF et sont encore très peu nombreux à demander la liquidation de leur retraite à la caisse.

Le rapport est de plus truffé d'exemples truculents qui montrent à quel point le niveau de désorganisation est avancé ou malsain :

- 7 500 personnes sont considérées comme des professionnels libéraux alors qu’elles ont le statut d’auto-entrepreneur ou l’inverse

- Dès 2011, l’affiliation des auto-entrepreneurs a été validée avec 1 an de retard, un retard partiellement résorbé aujourd’hui.

- En décembre 2010, le conseil d’administration de la CIPAV a décidé à l’unanimité d’exclure du corps électoral de la caisse les auto-entrepreneurs « qui réalisent un CA inférieur à 200 heures de SMIC » : le conseil s’est fondé, à défaut d’une base statutaire, sur des dispositions relatives à la compensation démographique, qui ne concernaient aucunement cette question.

- La CIPAV minore les droits à retraite complémentaire des auto-entrepreneurs : pour ceux ayant une activité supérieure à 200 heures de SMIC, elle attribue seulement 1 point de retraite par an pour un CA déclaré compris entre 2 728€ et 30 942€ et 2 points lorsque le CA excède 30 943€. Or, conformément à la loi qui instaure une compensation de l’État pour combler les pertes de cotisations des régimes, et selon les statuts, les intéressés, comme les autres professionnels libéraux, sont fondés à bénéficier d’une attribution de 4 points.

La Fédération des auto-entrepreneurs demande donc aujourd’hui :

- que les recommandations de la Cour des Comptes soit suivie le plus rapidement possible ;
- que les droits à la retraite des auto-entrepreneurs qui en jouissent déjà leur soient versés ;
- que les droits à la retraite des auto-entrepreneurs soient TOUS remis à jour selon la Loi ;
- que les auto-entrepreneurs puissent rejoindre le conseil d'administration de la CIPAV dès à présent.

Le président de la Fédération des auto-entrepreneurs, Grégoire Leclercq, conclut : « Il ne semble pas normal, à l'heure où le régime de l'auto-entreprise est étendu à d'autres régimes, que l'avenir de près de 250 000 professionnels qui cotisent pour leur retraite reste dans le flou le plus complet. L'administration qui gère ces droits n'est plus digne de confiance à nos yeux : elle prive les auto-entrepreneurs de représentation dans son conseil, elle leur vole des trimestres de retraite, elle les gère en dépit du bon sens : c'est tout simplement inadmissible. »

www.federation-auto-entrepreneur.fr/



Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...