Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Le Big Data, bien plus qu'un simple effet de mode

par Charles Gros, Co-fondateur de Tradelab Trading Desk

Il devient aujourd’hui impossible de passer à côté du raz de marée ‘Big Data’. Quelque soit le secteur d’activité, l’abondance des données annonceurs, corrélées aux progrès technologiques en terme de collecte, traitement et modélisation, sont autant de facteurs propices à l’émergence de ce phénomène, à forte valeur ajoutée pour les annonceurs avisés.

La data transite depuis près de 20 ans, sous des formes diverses et variées ; pourquoi un tel essor aujourd’hui ?

L’arrivée des réseaux sociaux a bouleversé l’écosystème web. En effet, si l’internaute est le plus important producteur de data, il est aussi son plus gros consommateur. 

Le social média change la donne et et devient aujourd’hui l’un des plus gros producteurs de données dites non structurées. Qu’il s’agisse de Facebook, Twitter, Linkedin ou encore Foursquare, chaque interaction est créatrice de valeur pour l’entreprise. La data se collecte, s’analyse et se modélise pour adresser le bon message, au bon moment et uniquement aux clients et prospects réellement affinitaires avec la marque.

Le simple ciblage par critères comportementaux ‘traditionnels’ devient obsolète. L’annonceur peut aujourd’hui construire une segmentation propre à son business, dite attitudinale car basée sur des commentaires, avis, goûts, souhaits, critiques, réclamation, etc.

Notre société produit donc chaque jour plus de données que le jour précédent, ce qui n’a d’ailleurs rien de surprenant considérant le taux d’équipement des français : en 2013, 36% d’entre eux possédaient déjà plusieurs ordinateurs par foyer et 39% étaient équipés d'un Smartphone, contre seulement 17% il y a deux ans1. Cette multiplication des devices connectés est le signe flagrant de l’adaptation rapide et étendue des nouveaux supports, auprès de toutes les classes sociales.

Les associations françaises, premier soutien du Big Data

Les différentes associations françaises voient aussi un vrai potentiel économique et sociétal à travers la donnée, communément appelée ‘Big Data’. L’iab, l’ebg, l’AACC, l’IE-Club, UbiFrance, Cap Digital, Club Open Innovation sont autant d’exemples qui contribuent à l’émergence de cette tendance, que ce soit par l’instauration de guidelines, la vulgarisation de cet univers technique pour le rendre digestible, l’organisation de concours, trophées, conférences et autres salons.

Le service public n’est pas en reste

Dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir et en s’appuyant sur Bpifrance,  l’État a affecté un budget de 300 millions d’euros pour co-financer des projets innovants. Les concours organisés par les différentes associations ne sont donc plus isolés puisque le Président de la République a mis en place cette Commission Innovation 2030, présidée par Anne Lauvergeon, sous l’égide du Ministre du Redressement productif et de la Ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, dont le concours prévoit une catégorie dédiée à la valorisation de la Big Data.

L’exemple Tradelab

Tradelab Trading desk technologique, spécialisé dans les campagnes display, mobile et vidéo au travers du Real Time Bidding, collecte ses data depuis 2010, essence de ses modélisations mathématiques auto-apprenantes. Conscient du potentiel commercial et marketing du ciblage précis d’utilisateurs avant même que ces derniers arrivent sur le site annonceur, le Trading Desk français a été largement récompensé pour ses technologies d’achat publicitaire en temps réel au travers de la data. A contrario des retargeters, Tradelab se focalise sur du Branding performant, diffusant en toute transparence sur un univers prémium et sécurisé, qui a déjà séduit plus de 190 annonceurs. Pour ne parler que de ces 4 derniers mois, Tradelab a été nommé Lauréat de l’International du Numérique 2013, co-organisé par l’IE-Club et UbiFrance ; Lauréat des Innovation Datings 2014, projet porté par Paris Région Innovation Labs et a obtenu le statut de Jeune Entreprise Innovante, accordé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Le marché, quel que soit le secteur, évolue vers un traitement plus intelligent de la donnée. Il ne fait nul doute que l’utilisation efficace des données devrait à terme dessiner des limites entre leaders et followers, dans tous les secteurs.  

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation