Connexion
/ Inscription
Mon espace

Cameleon Software annonce ses résultats du Semestre 1 2012

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS
Cameleon Software (FR0000074247), leader sur le marché des logiciels de définition d’offres, configuration de produits, tarification et génération de devis, annonce son résultat net provisoire pour le premier semestre 2012, arrêté par le Conseil d’Administration tenu ce jour. Il est précisé que les procédures d’audit sont en cours de finalisation.
 

+17% de croissance du chiffre d'affaires sur le S1 2012. Le chiffre d'affaires du premier semestre, à 5,17M€, est en progression de +17% par rapport à la même période de l’année précédente. Cette performance est d’autant plus notable que le premier semestre 2011 faisait déjà preuve de dynamisme avec une croissance de 9% par rapport au premier semestre 2010.
Aux Etats-Unis, l’activité est en croissance de 37% sur le semestre. Résultat Net de 0,38 M€ sur le S1 2012. Le résultat opérationnel courant est positif à hauteur de 0,34 M€ sur la période, contre 0,14 M€ sur la même période en 2011. Le résultat net atteint 0,38 M€ sur la période, soit 7,4% du chiffre d’affaires contre une perte de 0,36 M€ sur la même période en 2011.
Position de trésorerie à 4,49 M€ au 30 juin 2012. Le flux de trésorerie ressort positif sur la période à +2,47M€, la position de trésorerie passant de 2,02 M€ au 31/12/2011 à 4,49 M€ au 30/06/2012. Celle-ci s’établissait à 4,63M€ au 30/06/2011.

Bilan de clôture au 30 juin 2012 :

Le bilan de clôture est présenté ci-après :

Perspectives : croissance de 28% du carnet de commandes

Le carnet de commandes (licences perpétuelles et affaires SaaS hors maintenance) reste très solide
au 30 juin 2012 à 5,54M€, en croissance de 28% par rapport à celui du 30 juin 2011 à 4,31M€.
En parallèle, le chiffre d'affaires annuel récurrent de maintenance devrait représenter environ 3,5 M€ sur l’exercice 2012.
Jacques Soumeillan, PDG de Cameleon Software, conclut : « Ce semestre de croissance rentable est la concrétisation des efforts fournis par Cameleon Software depuis la mise en place de son plan de transformation il y a 5 ans. Ce dernier, basé sur l’innovation technologique, la fourniture des solutions logicielles en mode licence «On Premise» ou en mode SaaS et sur une forte présence tant commerciale que support et consulting en Europe et aux Etats-Unis, vise à renforcer le leadership du groupe sur le marché du CPQ (Configure Price Quote) pour les grandes et moyennes entreprises. Avec un chiffre d'affaires en hausse de 17% et un résultat net représentant plus de 7% du chiffre d'affaires, ce début d’année 2012, marqué au plan macro-économique par une conjoncture difficile, est très encourageant. Plusieurs nouvelles références prestigieuses, notamment dans le monde de l’assurance et du high-tech, nous ont fait confiance sur cette période, en Europe et aux USA. De plus, la montée en puissance du SaaS, le déploiement progressif des licences On Premise chez nos clients et l’importance du revenu de maintenance constituent autant de gages de visibilité pour l’activité de Cameleon Software sur les exercices à venir. Fort d’une structure financière solide, de l’atteinte de la rentabilité nette dès le premier semestre et d’un modèle économique vertueux générateur de récurrence, Cameleon Software dispose des atouts nécessaires pour exécuter sa politique ambitieuse de développement. Le renforcement des différenciateurs technologiques uniques de la Suite Logicielle Cameleon se poursuivra au profit de ses clients, afin de répondre à un marché mondial du CPQ en forte croissance.»

Pour mémoire :

Mode licences «On Premise» : licence d’utilisation perpétuelle du logiciel, installé chez le client avec un contrat de maintenance. Mode SaaS : location via le web Du logiciel sur une plateforme gérée par Cameleon. Le communiqué de presse peut contenir des déclarations relatives aux perspectives d'avenir basées sur des  estimations et des hypothèses retenues par la Direction ainsi que sur des informations dont elle dispose. Elles comprennent des risques, des incertitudes et des hypothèses pouvant présenter des différences sensibles avec les résultats réels de la société. Le lecteur du présent communiqué de presse ne doit pas accorder un caractère de certitude aux déclarations relatives aux perspectives d'avenir.

Lire la suite...


Articles en relation