Connexion
/ Inscription
Mon espace

Système de résolution bancaire unique : les députés adoptent leur position

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Un projet législatif voté par la commission des affaires économiques prévoit que la Commission soit habilitée à décider d'apporter un soutien à une banque. 
Le vote établit la position de négociation du Parlement européen sur le mécanisme de résolution bancaire unique - un système qui doit devenir un pilier central de d'union bancaire de l'UE et qui doit établir une autorité et un fonds européens pour venir en aide aux banques en difficulté, sans que le contribuable soit le premier ou seul point de chute pour couvrir les coûts.


Une procédure de prise de décision simple

Les députés ont choisi un système de décision dans lequel le rôle de chaque acteur dans une résolution bancaire serait clairement spécifié et la pression politique écartée.
Le superviseur serait la seule entité habilitée à proposer d'initier une résolution. Le Conseil de résolution unique, composé de représentants des autorités de nationales de résolution et d'autres acteurs, évaluerait alors cette proposition et suggèrerait le lancement d'une procédure par la Commission. La Commission prendrait alors la décision officielle de lancer une procédure de résolution et déciderait des détails de son exécution.
La marge d'appréciation de la Commission pour adopter des décisions différentes de celles préconisées par le Conseil de résolution unique sera quelque peu réduite par rapport à la proposition initiale.


Un fonds de résolution unique crédible

En 10 ans, un fonds de résolution européen devrait être opérationnel, alimenté par des contributions des banques et représentant 1% des dépôts couverts. Ce fonds serait mis en place dans le cadre législatif défini par les traités européens. Au cours des 10 premières années, jusqu'à ce que le fonds atteigne son niveau cible, il pourrait être financé par des prêts d'un "instrument public européen", suggèrent les députés. Cela comprendrait, par exemple, des prêts issus du Mécanisme européen de stabilité ou encore du budget de l'UE.


Toutes les banques

Les députés ont soutenu la proposition de la Commission d'inclure dans ce système de résolution toutes les banques établies dans les États membres participants. À la différence du mécanisme de supervision européen, qui ne couvre que les plus grandes banques.


Plus de responsabilité

Les députés ont renforcé le contrôle du système de résolution, en se basant sur le modèle de supervision bancaire de la BCE. L'approbation du Parlement sera donc nécessaire pour nommer le directeur exécutif de la Commission de règlement et le directeur exécutif adjoint, et des audiences régulières avec eux seront organisées. Les règles de transparence et d'accès aux documents seront également calquées sur celles en place pour le superviseur bancaire BCE. Les députés ont également accru le rôle des parlements nationaux dans le système.

 
Prochaines étapes

Les négociateurs du Parlement ont maintenant une position de départ pour leurs discussions avec les États membres. Le Conseil devrait approuver sa position de négociation dans les prochains jours, afin que les négociations entre les députés et la Présidence grecque du Conseil puissent commencer en Janvier.

www.europarl.europa.eu

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...

BE - Culture & Société
ABONNES
TOP 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019.

 Les métiers du Développement Durable et de la RSE ont  le vent en poupe !Répondant aux desiderata d'une génération en quête de sens d'une part, et aux nouveaux enjeux et nouvelles obligations législatives des entreprises françaises d'autre part, ces carrières - plus nombreuses et plus riches - ne cessent d'attirer un public toujours plus large. Birdeo, cabinet leader en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients,...