Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Klépierre projette de céder un portefeuille de galeries commerciales pour 2 Mds€ à un consortium de Carrefour

Avec ce projet de cession, Klépierre souhaite accélérer le repositionnement de son portefeuille ouvrant la voie à de nouvelles perspectives de croissance.

Le portefeuille de 127 galeries commerciales attenantes à des hypermarchés Carrefour qui serait vendu à un consortium mené par Carrefour et capitalisé par des investisseurs institutionnels, est composé de galeries commerciales de petite et de moyenne taille initialement acquises auprès de Carrefour.
Couvrant une surface totale d’environ 476 000 m², ce portefeuille comprend 57 actifs en France (70% du montant de la transaction), 63 actifs en Espagne (19%) et 7 actifs en Italie (11%).
La valeur totale de la transaction qui devrait représenter 2,01 Mds€ (1,67 Md€ en part du groupe), est en ligne avec les valeurs d’expertises au 30 juin 2013 pour la France et l’Italie et fait ressortir une décote pour l’Espagne.

Klépierre ne conserverait pas les contrats de gestion locative et immobilière attachés à ce portefeuille.

La transaction ne serait pas soumise à des conditions suspensives de financement ou de levée de fonds. Klépierre et Carrefour vont procéder à l’information-consultation de leurs instances représentatives du personnel respectives, après quoi il est prévu de signer un protocole d’accord. La transaction est soumise à l'approbation des autorités de concurrence en France et en Espagne et à la renonciation des droits de préemption par les autorités locales françaises. La réalisation définitive de cette transaction devrait intervenir au cours du 2ème trimestre 2014.


La transaction se traduirait par un rééquilibrage du portefeuille de centres commerciaux de Klépierre en faveur de régions identifiées stratégiques :

- En France, 94% du portefeuille de centres commerciaux proforma serait situé dans des régions telles que Ile-de-France, Toulouse-Montpellier, Lyon, Bordeaux.
- En Italie, Klépierre renforcerait ses positions dans les régions du Nord (Lombardie, Émilie-Romagne) et de Rome (Latium), soit 85% du portefeuille italien de centres commerciaux.
- En Espagne, deux centres commerciaux, situés à Madrid (La Gavia) et à Tenerife (Meridiano), représenteraient 80% de la valeur des centres commerciaux espagnols.
Cette transaction permettrait à Klépierre d’exploiter un portefeuille de centres commerciaux plus ciblés, composé de 129 actifs au lieu de 256 aujourd’hui.

La transaction devrait générer un produit net de 1,54 Md€ pour Klépierre (en part du groupe), somme allouée dans un premier temps au remboursement de lignes de crédit existantes à échéance 2014, pour un montant de 1,3 Md€.
Ces capitaux pourraient également permettre au Groupe de développer son  projet concentré dans des régions européennes dynamiques et en croissance, principalement en France et en Scandinavie. Le Groupe serait également à même de saisir des opportunités d'investissement ciblées, à l’image de l'acquisition de la participation de 50% d’Icade dans le centre commercial Odysseum, à Montpellier, annoncé début décembre.

Au final, Klépierre s’attend à ce que son cash-flow courant ne soit pas inférieur à 2,05€ par action pour l'exercice 2014, sous réserve que cette transaction soit réalisée conformément aux dispositions envisagées.

La transaction aurait un impact limité de moins 0,75€  par action sur l’ANR. Par ailleurs, Klépierre n'envisage pas de modifier sa politique de distribution de dividendes en cas de réalisation de ce projet de cession.

Pour cette opération, Klépierre est conseillée par Morgan Stanley & Co. International plc agissant en qualité de conseiller financier exclusif. White & Case LLP et Bredin Prat & Associés interviennent en qualité de conseillers juridiques de Klépierre dans le cadre des opérations décrites dans le présent communiqué.

Plus d’informations sur : www.klepierre.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation