Connexion
/ Inscription
Mon espace

2 mois avant la bascule SEPA*, comment éviter le risque systémique

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Comme démontré par le problème rencontré par EDF, la migration vers le projet européen Sepa pose de vrais problèmes aux entreprises françaises.
Selon Bruno Cambounet, vice-président marchés verticaux EMEA d’Axway, éditeur de logiciels et spécialiste de la gouvernance des flux de données, Sepa touche de nombreux processus dans l'entreprise.

En effet, Sepa n'est pas seulement un changement de format d'échange des ordres de transfert ou de prélèvement entre les entreprises et les banques, mais une dématérialisation de processus entier. De fait, la migration Sepa peut révéler certains détails d'activités oubliés depuis longtemps et qui n'apparaissent que lors du déploiement.

De plus, des interprétations de règles d'implémentation Sepa peuvent avoir été faites de façons différentes entre l'entreprise et les banques avec lesquelles elle interagit.  Ainsi, lors du déploiement, des problématiques qui paraissent mineures s'apparentent aux battements d'ailes du papillon avec les effets qui s'en suivent, comme le rejet massif de prélèvements, pour lesquels les clients finaux devront gérer les impacts, se retrouvant ainsi en première ligne...

Une agilité des entreprises et des banques pour traiter l'information au niveau du flux de paiement lui-même est alors essentielle pour éviter le risque systémique.

www.axway.fr/

*SEPA (Espace unique de paiement en euros - Single Euro Payments Area) est un projet européen qui s'inscrit dans le prolongement du passage aux pièces et billets en euros. L'ambition est de créer une gamme unique de moyens de paiement en euros, commune à l'ensemble des pays européens. Grâce à ces nouveaux moyens de paiement européens, les consommateurs, les entreprises, les commerçants et les administrations peuvent effectuer des paiements dans les mêmes conditions partout dans l'espace européen, aussi facilement que dans leur pays.

 



Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...