Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

[Point de vue] Réorganiser EADS mais respecter les salariés

Par la CFE-CGC AED

La création d’ « Airbus Group » démarre lentement. Du moins sur la qualité des informations données aux instances représentatives du personnel. Ceci dit, personne n’est pressé d’apprendre officiellement ce qui se cache derrière les propos de l’été de Tom Enders, à savoir les potentielles améliorations de fonctionnement liées à de nouvelles synergies, comprendre la suppression de doublons…

Personne ne semble pressé, sauf les marchés semble-t-il. Effectivement, depuis cet été l’action EADS a enregistré des records. Est-ce pour cette raison que depuis peu, la Direction d’EADS se répand dans la presse, non plus sur les recherches de synergies mais carrément sur des suppressions de postes, plus particulièrement dans « Airbus Defense and Space »?

Assiste-t-on là à une opération visant à rassurer les marchés, sans doute impatients de voir comment la Direction entend tenir son engagement de 10% de rentabilité en 2015 ?

Que la Direction communique envers les marchés n’est pas choquant en soi. Ce qui interpelle la CFE-CGC AED, c’est le manque de considération envers les salariés qui, lisant la presse comme tout le monde, se voient promettre du sang et des larmes (doux euphémisme…) sans qu'aucune information précise n'ait été donnée aux instances les représentant.

Ce mode de communication est-il la marque de la nouvelle direction d’EADS, de sa nouvelle gouvernance ?

La CFE-CGC AED appelle la Direction du groupe à faire preuve de retenue dans les informations dévoilées à la presse. Ces dernières se doivent avant tout de respecter les salariés sans qui le groupe n'existerait pas et de ne pas créer de la tension et du stress pour maintenir une action à 50€.


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

Lire la suite...


Articles en relation