Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Point de vue] Conférence environnementale : quoique rassurée, la CFE-CGC reste sur sa faim

ABONNÉS

Par la CFE-CGC

La CFE-CGC sort rassurée de la seconde conférence environnementale quant aux choix du gouvernement en matière de transition énergétique. Par contre, sur les autres thèmes de la transition écologique, elle reste sur sa faim.

Au-delà du refus de l’écologie punitive et de la volonté de concilier excellence environnementale, développement économique et progrès social, la CFE-CGC partage la vision exprimée par le gouvernement. 

Priorité à l’efficacité énergétique, diversité du mix énergétique, sobriété des transports, nouvelles filières industrielles, soutenabilité financière et efficacité industrielle du soutien aux énergies renouvelables et affirmation du rôle de l’Etat stratège… ces annonces vont dans le sens de la transition énergétique réaliste et rationnelle que la CFE-CGC réclame. Elles sont donc de nature à rassurer.

Rassurée, la CFE-CGC n’en reste pas moins vigilante :

  • Si les principes de progressivité et de redistribution pour la contribution climat-énergie vont dans le bon sens, les modalités restent elles à préciser. La CFE-CGC sera ainsi vigilante aux détails de cette fiscalité écologique pour que son produit aille bien au financement de la transition écologique et pour que l’essentiel du fardeau ne repose pas sur les classes moyennes. 

  • Elle attend également du gouvernement des précisions sur l’annonce qui a été faite de recourir aux énergies fossiles et aux « gains financiers liés à l’exploitation du parc nucléaire existant » pour financer la transition énergétique. Elle sera attentive aux impacts sociaux de ces mesures dans les industries concernées.

La CFE-CGC s’est enfin mobilisée dans les cinq tables rondes au menu de la conférence environnementale. Elle a pu porter de nombreuses propositions telles que l’approche industrielle et territoriale de l’économie circulaire, l’éco-socio-conception des produits, la formation professionnelle, la gouvernance mondiale de la haute mer pour préserver la biodiversité marine ou la RSE comme levier d’éducation au développement durable dans les entreprises.

Notre newsletter mensuelle Inspirations est consacrée aux débats sur les enjeux auxquels nos sociétés font face, cliquez ici pour la découvrir.

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...

BE - Culture & Société
ABONNES
TOP 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019.

 Les métiers du Développement Durable et de la RSE ont  le vent en poupe !Répondant aux desiderata d'une génération en quête de sens d'une part, et aux nouveaux enjeux et nouvelles obligations législatives des entreprises françaises d'autre part, ces carrières - plus nombreuses et plus riches - ne cessent d'attirer un public toujours plus large. Birdeo, cabinet leader en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients,...