Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Point de vue] La reprise de la croissance : un signe encourageant pour le crowdfunding ?

ABONNÉS

Par la plateforeme Happy Capital 

L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) a annoncé un sursaut de la croissance du produit intérieur brut (PIB) de 0,5 % pour le deuxième trimestre 2013 : il s’agit là d’un chiffre nettement au-dessus des prévisions établies !

Si les analystes les plus pessimistes craignent notamment un effet d’annonce lié à des aléas conjoncturels, bon nombre de commentateurs de l’économie y voient là une reprise progressive de la croissance. Comment ne pas remarquer d’ailleurs que ce chiffre épatant est en partie inhérent à une restauration positive de la demande intérieure grâce à une augmentation de 30 points de base de la consommation des ménages !

Néanmoins, les travaux de l’INSEE indiquent que le niveau de l’investissement est toujours en deçà de zéro. Soit celui-ci restera sempiternellement si bas, soit il finira par croître tôt ou tard. Aussi paraît-il presque indéniable que, dans les prochains mois, les entrepreneurs porteurs de projets innovants vont tenter de profiter du regain de vigueur de l’économie. Une question demeure : par quels moyens vont-ils se financer ?

Comme on sait que les banques commerciales ont tendance à persister dans leur attitude de frilosité jusqu’à ce que la reprise soit définitive, il semble peu probable que l’actuel resserrement du crédit se relâche… Quant à eux, les autres acteurs institutionnels du financement, tels que les business angels ou les fonds d’investissement, constitueront peut-être une solution efficace pour certaines entreprises. Cela dit, les ressources de ces professionnels de la finance ne seront nécessairement pas suffisantes.

Quel sort sera alors réservé aux projets intéressants et potentiellement créateurs de valeur ne trouvant pas de fonds ? Depuis 2010, le développement en France du financement participatif, ou crowdfunding, est si important que le passage par des plates-formes représente incontestablement une solution !

En outre, la défiance grandissante des citoyens à l’égard de l’univers opaque des marchés les conduit à vouloir placer leur épargne dans l’économie réelle. L’appel aux particuliers incarné par le crowdfunding est ainsi une réponse, autant à leurs attentes qu’à celles des entrepreneurs en quête de financement !

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

Lire la suite...


Articles en relation