Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’Afpa est prête à accueillir 15 400 stagiaires avant 2014

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

La mobilisation immédiate pour l’emploi actée lors de la conférence sociale des 20 et 21 juin dernier, met la formation professionnelle au coeur du dispositif : des « formations prioritaires pour l’emploi » seront mises en oeuvre dès septembre pour répondre aux besoins en compétences identifiés par région et par secteur. L’objectif est d’assurer 30 000 formations qualifiantes d'ici la fin de l'année dans les métiers en tension dont les besoins de recrutement ne sont pas satisfaits et pour des métiers d’avenir.

Sa présence sur tout le territoire, au plus près des bassins d’emplois, permet à l’Afpa (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes) de constater qu’en effet, aujourd’hui, dans certains métiers, des postes ne sont pas pourvus faute de personnes formées pour les occuper, et que pour des métiers d’avenir, les formations ne répondent pas aux besoins attendus. En qualifiant les demandeurs d’emploi ou les salariés pour fournir aux entreprises les compétences nécessaires à leur activité, leur développement et leur compétitivité, tant au niveau national que territorial, l’Afpa confirme que la formation est un véritable investissement, où l’utilité sociale va de pair avec la stimulation de la croissance économique.

Comme elle a su le faire par le passé, et grâce à sa capacité d’innovation pédagogique, l’Afpa se met d’ores et déjà en ordre de bataille pour participer au plan d’urgence, en mobilisant ses plateaux techniques et en aménageant son organisation. Partout ou cela sera possible, les plateaux de formation seront ainsi mobilisés pour accueillir deux fois plus de stagiaires à partir du mois de septembre.

Un premier travail avec tous les centres Afpa a permis, par métier, région et bassin d’emploi, d’identifier 15 400 places supplémentaires sur l’ensemble du territoire, pour accueillir les futurs bénéficiaires du plan d’urgence pour des formations qualifiantes, et ce en se limitant à une première liste de métiers prioritaires et sans même prendre en compte ce qui pourrait être réalisé avec ses partenaires habituels.

Pour accélérer le retour à l’emploi des chômeurs ou l’accès à l’emploi des jeunes, la formation professionnelle constitue une véritable solution : dans 65% des cas, bien plus pour les métiers en tension objets du plan d’urgence, les stagiaires Afpa retrouvent ou trouvent un emploi pérenne dans les 6 mois qui suivent leur formation.

 

Pour en savoir plus : www.afpa.fr

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation