Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’épargne des femmes en contexte de crise

ABONNÉS

Baromètre 2013 de l’Observatoire des femmes et de l’assurance

L’Observatoire des femmes et de l’assurance est une initiative lancée en 2011 par Generali et Terrafemina, destiné à mieux cerner les attentes, inquiétudes et perceptions de l’avenir des femmes d’aujourd’hui et tout particulièrement face au contexte économique
Le baromètre 2013 montre que 97% des femmes se disent touchées par la crise en 2013 v/ 95% en 2012. La peur de la perte d’emploi affecte plus fortement les hommes à 56% contre 42% chez les femmes.

Un contexte propice à la prévoyance et à l’épargne. Les deux principales préoccupations parmi les 25 testées dans l’étude sont la protection de la santé des proches et leur protection contre les risques d’accident.  69% des femmes (v/ 63% des hommes) mettraient de côté une rentrée d’argent,correspondant à deux mois de leurs revenus.

Les femmes ont une épargne davantage affectée à des projets précis que les hommes :
- 40% seraient incitées à épargner pour préparer la retraite (v/ 35% des hommes)
- 19% pour faire fructifier des avoirs financiers (v/ 14% des hommes)
- 8% pour bénéficier d’avantages fiscaux (v/ 4% des hommes)

Elles sont plus sensibles à la sécurité des placements que les hommes :
- 84% opteraient pour un rendement minimum sans risque de perdre les sommes épargnées (v/ 77% des hommes).

Generali France, la vision d’un des acteurs majeurs du marché de l’épargne. Sur l’activité réalisée au sein de Generali Patrimoine qui représente près de 40% du CA de Generali France en épargne, les affaires en portefeuille ont été souscrites à 58% par les hommes et 41% femmes, mais, toutefois, avec une grande diversité suivant les canaux de distribution :
- les femmes privilégient la proximité du conseil, notamment via les CGPI et sont 47% à souscrire par leur intermédiaire (contre 53% de souscripteurs masculins) ;
- elles sont plus en retrait sur le canal internet : 35% des souscriptions sont réalisées par des femmes sur ce canal privilégié par les hommes à 65% ;
- les femmes souscrivent moins de contrats d’épargne libellés en UC (25% par des femmes, contre 30% par des hommes) ;
- elles sont des clientes plus fidèles : le montant des sommes que les clients ont souhaité récupérer depuis 2005 sont issus à 64% de demandes émanant des hommes et à 36% des femmes.

Les « hub decider women », des femmes engagées et optimistes. Les précédents baromètres avaient révélé l’émergence de la « hub decider woman ». Tout à la fois mère dans la gestion de la vie de son foyer, fille dans l’assistance au quotidien de ses parents âgés, collaboratrice dans sa vie professionnelle, cette « hub decider woman » correspond encore davantage cette année à la réalité de la vie de nombreuses femmes : 73% des femmes interrogées en 2013 se reconnaissent plutôt ou tout à fait dans ce portrait, contre 68% en 2012.

Le profil de la « hub decider woman » est varié et transcende les critères sociodémographiques usuels. Les femmes qui se reconnaissent dans ce profil appartiennent aussi bien aux catégories sociales aisées qu’aux catégories plus modestes… Elles peuvent avoir ou pas des enfants, se trouver en couple aussi bien que seules et appartiennent à toutes les catégories d’âge. 

Chez Generali France, la voix des femmes se fait entendre : elles représentent 50% des cadres et 30% des cadres dirigeants. Dans le prolongement de cet observatoire et dans le cadre de ses engagements sociétaux, Generali France participe à la mise à l’honneur de l’implication des femmes dans l’économie en étant partenaire d’initiatives telles que :
- des Trophées régionaux « Les Femmes de l’économie » organisés par le groupe Idecom pour encourager les nouvelles générations de femmes à devenir leaders et décisionnaires au sein du monde économique;
- des ateliers destinés aux femmes qui veulent créer leur entreprise sont organisés parl’association Force femmesqui œuvre pour le retour à l'emploi des femmes de plus de 45 ans. Cette association d’intérêt général a accompagné près de 15 000 femmes depuis 7 ans.

www.generation-responsable.com

 

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...