Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’épargne des femmes en contexte de crise

ABONNÉS

Baromètre 2013 de l’Observatoire des femmes et de l’assurance

L’Observatoire des femmes et de l’assurance est une initiative lancée en 2011 par Generali et Terrafemina, destiné à mieux cerner les attentes, inquiétudes et perceptions de l’avenir des femmes d’aujourd’hui et tout particulièrement face au contexte économique
Le baromètre 2013 montre que 97% des femmes se disent touchées par la crise en 2013 v/ 95% en 2012. La peur de la perte d’emploi affecte plus fortement les hommes à 56% contre 42% chez les femmes.

Un contexte propice à la prévoyance et à l’épargne. Les deux principales préoccupations parmi les 25 testées dans l’étude sont la protection de la santé des proches et leur protection contre les risques d’accident.  69% des femmes (v/ 63% des hommes) mettraient de côté une rentrée d’argent,correspondant à deux mois de leurs revenus.

Les femmes ont une épargne davantage affectée à des projets précis que les hommes :
- 40% seraient incitées à épargner pour préparer la retraite (v/ 35% des hommes)
- 19% pour faire fructifier des avoirs financiers (v/ 14% des hommes)
- 8% pour bénéficier d’avantages fiscaux (v/ 4% des hommes)

Elles sont plus sensibles à la sécurité des placements que les hommes :
- 84% opteraient pour un rendement minimum sans risque de perdre les sommes épargnées (v/ 77% des hommes).

Generali France, la vision d’un des acteurs majeurs du marché de l’épargne. Sur l’activité réalisée au sein de Generali Patrimoine qui représente près de 40% du CA de Generali France en épargne, les affaires en portefeuille ont été souscrites à 58% par les hommes et 41% femmes, mais, toutefois, avec une grande diversité suivant les canaux de distribution :
- les femmes privilégient la proximité du conseil, notamment via les CGPI et sont 47% à souscrire par leur intermédiaire (contre 53% de souscripteurs masculins) ;
- elles sont plus en retrait sur le canal internet : 35% des souscriptions sont réalisées par des femmes sur ce canal privilégié par les hommes à 65% ;
- les femmes souscrivent moins de contrats d’épargne libellés en UC (25% par des femmes, contre 30% par des hommes) ;
- elles sont des clientes plus fidèles : le montant des sommes que les clients ont souhaité récupérer depuis 2005 sont issus à 64% de demandes émanant des hommes et à 36% des femmes.

Les « hub decider women », des femmes engagées et optimistes. Les précédents baromètres avaient révélé l’émergence de la « hub decider woman ». Tout à la fois mère dans la gestion de la vie de son foyer, fille dans l’assistance au quotidien de ses parents âgés, collaboratrice dans sa vie professionnelle, cette « hub decider woman » correspond encore davantage cette année à la réalité de la vie de nombreuses femmes : 73% des femmes interrogées en 2013 se reconnaissent plutôt ou tout à fait dans ce portrait, contre 68% en 2012.

Le profil de la « hub decider woman » est varié et transcende les critères sociodémographiques usuels. Les femmes qui se reconnaissent dans ce profil appartiennent aussi bien aux catégories sociales aisées qu’aux catégories plus modestes… Elles peuvent avoir ou pas des enfants, se trouver en couple aussi bien que seules et appartiennent à toutes les catégories d’âge. 

Chez Generali France, la voix des femmes se fait entendre : elles représentent 50% des cadres et 30% des cadres dirigeants. Dans le prolongement de cet observatoire et dans le cadre de ses engagements sociétaux, Generali France participe à la mise à l’honneur de l’implication des femmes dans l’économie en étant partenaire d’initiatives telles que :
- des Trophées régionaux « Les Femmes de l’économie » organisés par le groupe Idecom pour encourager les nouvelles générations de femmes à devenir leaders et décisionnaires au sein du monde économique;
- des ateliers destinés aux femmes qui veulent créer leur entreprise sont organisés parl’association Force femmesqui œuvre pour le retour à l'emploi des femmes de plus de 45 ans. Cette association d’intérêt général a accompagné près de 15 000 femmes depuis 7 ans.

www.generation-responsable.com

 

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...