Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] ChatGPT, l'IA la plus avancée recommande le mix tech + humain

Par Christophe Duprat, CEO de Qlower, spécialiste de la gestion, comptabilité et fiscalité des investissements immobiliers.

ChatGPT alimente toutes les discussions de ces premiers mois 2023. La rapidité et la justesse de la plupart des réponses de cette Intelligence Artificielle avancée impressionne les majors de la tech.

D'un côté, Microsoft s'approprie l'exclusivité de son application commerciale. De l'autre, Google lance une task force visant à contenir ce premier concurrent sérieux depuis une décennie d'hégémonie. En parallèle et à une autre échelle, chaque entreprise, petite ou grande, effectue ses tests pour voir quelle valeur tirer de cette technologie encore en développement, alimentée par l'ensemble du corpus informationnel disponible sur l'internet mondial. 

L'accès facilité à ChatGPT rebat les cartes de l'usage des moteurs de recherche et les craintes de Sundar Pichai, CEO de Google, sont justifiées. Cette nouvelle intelligence répond avec pertinence, efficacité et argumentation, à toute question posée. Certes, on devra distinguer le vrai du faux, l'information récente et vérifiée d'un blog de conspirationniste, mais bien éduquée (oui, une IA, ça s'éduque), ChatGPT devra écarter en autonomie les fakes news des contenus "legit" (prononcer ledgit, nouveau mot à la mode traduisant une confiance légitime). 

Progressivement, en conscience ou pas, chacun utilisera ChatGPT ou d'autres IA conversationnelles alimentées par des contenus ouvertement disponibles. C'est déjà le cas en suggérant des corrections d'orthographe sur Gmail, une réponse appropriée sur LinkedIn, et il faut l'avouer, ça rend déjà service !

Quant aux conseils proposés, ils sont déjà ébouriffants. En posant la question du meilleur outil pour les investisseurs immobiliers, ChatGPT suggère déjà Qlower en première proposition, alors que le service a à peine 1 an ! J'aime à croire que l'intelligence artificielle a compris que l'addition de la tech et de l'humain rend les meilleurs services. Mais c'est plutôt la conséquence d'un site web clair dans sa structure, "crawlable", et bien noté par ses utilisateurs.

Depuis plus de 10 ans, chaque industriel ou entrepreneur a tout fait pour plaire à Google et progresser dans la bataille du référencement. ChatGPT vient ici rebattre les cartes. Plus qu'une remise à zéro, nous entrons dans un nouveau dogme dont on ne connaît pas encore les grands principes. 

Seule certitude, OpenAI, la structure juridique de ChatGPT a fait évoluer son statut d'association à but non lucratif en société à but lucratif. Une nouvelle ère du référencement est née. 

Lire la suite...


Articles en relation