Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] L’Allemagne et le FIDA se mobilisent en faveur des communautés du continent africain

Après sa récente contribution de 30 M€ destinée à financer les interventions menées par le Fonds international de développement agricole (FIDA), un organisme des Nations Unies, qui lutte contre la crise alimentaire et énergétique mondiale, l’Allemagne s’est engagée à investir 22 M€ supplémentaires dans les services et les produits financiers conçus pour renforcer le secteur agricole commercial dans les communautés pauvres

La contribution du Ministère allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) stimulera le développement rural et améliorera l’accès des petites et moyennes entreprises (PME) et des petits exploitants à des financements en s’appuyant sur le Programme de participation du secteur privé au financement (ou PPSPF) développé par le FIDA, notamment dans neuf pays d’Afrique : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Malawi, le Mali, le Nigéria, le Togo et la Zambie.

 

 

 

« Les PME agricoles intervenant dans la filière alimentaire sont essentielles aux petits exploitants, puisqu’elles leur fournissent des services, des intrants et un accès aux nombreuses possibilités offertes par les marchés, à des revenus améliorés et à l’emploi dans les zones rurales », a déclaré le Président du FIDA, Alvaro Lario.

Le manque d’accès aux services financiers empêche les PME agricoles des zones rurales de se développer suffisamment pour intégrer des marchés plus importants et contribuer de façon significative à la demande mondiale d’aliments diversifiés et nutritifs. Le guichet secteur privé du FIDA vise à combler ce déficit de financement à l’aide de prêts, d’instruments de gestion des risques comme des garanties, et d’investissements en fonds propres.

« L’octroi de prêts aux institutions financières rurales représente une planche de salut pour le développement rural », a déclaré Alvaro Lario. « Associer l’assistance technique du GIZ [l’agence allemande de coopération au développement] à l’expertise financière du FIDA permet de créer un partenariat complémentaire qui donnera aux PME agricoles un appui efficace et à fort impact et créera ainsi des opportunités entrepreneuriales inclusives pour tout le monde. »

Cet appui renforcé de l’Allemagne aux populations rurales vulnérables intervient dans un contexte marqué par une hausse des niveaux mondiaux de faim, de malnutrition et de pauvreté, qui devrait se poursuivre en 2023. Les petits exploitants, qui produisent un tiers des denrées alimentaires dans le monde, sont durement touchés par l’inflation, et l’année prochaine devrait être marquée par une stagnation de la croissance mondiale.

Le FIDA distribuera, grâce à son guichet secteur privé, les deux tiers des fonds attribués sous forme de prêts à faible taux d’intérêt à des institutions financières rurales. L’agence allemande de coopération au développement, le GIZ, fournira une assistance technique au financement agricole en créant des crédits destinés au secteur agricole, y compris des prêts saisonniers.

Le Ministère allemand de la coopération économique et du développement rejoint également le comité consultatif du PPSPF, afin de fournir des orientations stratégiques sur l’action du FIDA en collaboration avec les partenaires privés.

Depuis la création du FIDA en 1977, l’Allemagne a contribué à hauteur de 711 M$ au financement de base des actions du Fonds dans les domaines du climat, de l’égalité femmes-hommes, de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et de l’instauration de systèmes alimentaires équitables et durables. À travers sa banque publique de développement, KfW, elle a également consenti des prêts atteignant près de 800 M€. En comptant ses dernières contributions, l’Allemagne aura versé un total de 167 M€ en fonds supplémentaires pour appuyer le développement durable et inclusif des filières, l’adaptation aux changements climatiques et l’emploi des jeunes.

Lire la suite...


Articles en relation