Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] KEDGE Business School dévoile son plan pour la sobriété énergétique

Fidèle à sa promesse d’être une école originale, durable et inclusive, KEDGE Business School s’engage à former des managers responsables et à accélérer sa transition écologique et sociale grâce à la stratégie KEDGE IMPAKT.

Face aux prévisibles difficultés d’approvisionnement en électricité cet hiver et, plus généralement, pour relever les défis énergétique et climatique, KEDGE est signataire de la charte Ecowatt et renforce son plan de sobriété énergétique. Ce plan s’applique à ses bâtiments ainsi qu’à sa politique de mobilité.

Depuis plusieurs années, KEDGE réalise un bilan carbone et déploie un plan de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre. Grâce à ce dernier, son empreinte carbone campus et déplacements professionnels a diminué de 42%. L’objectif d’ici 2025 : atteindre -60% pour tendre vers la « neutralité carbone » de ce périmètre en combinant sobriété et compensation de ses émissions incompressibles. KEDGE prévoit en effet différentes initiatives de captation carbone sur ses territoires en partenariat avec des associations ou institutions.


Le plan de sobriété renforcé de KEDGE comprend deux axes

1/ Les bâtiments :

Avec 4 campus en France (Bordeaux, Marseille, Paris et Toulon), KEDGE exerce ses activités sur plus de 60 000m². Les grands campus combinent des bâtiments historiques, dont la rénovation thermique est opérée par étapes, et des extensions récentes réalisées en conformité avec les normes thermiques en vigueur.

  • Renforcer la performance énergétique des bâtiments

L’école poursuit les travaux de modernisation de ses campus afin d’améliorer leur performance (isolation thermique, thermostats intelligents, éclairage LED, pompes à chaleur…). Le campus de Marseille a récemment bénéficié d’un important chantier pour renforcer son isolation thermique avec notamment le changement de ses huisseries. Les nouveaux bâtiments du campus parisien ont quant à eux bénéficié du label HQE (Haute Qualité Environnementale).

  • Réduire l’empreinte environnementale

Températures de chauffage (19°C) et de climatisation (26°C) sont limitées. La température des locaux inoccupés le soir, week-end et durant les congés est également optimisée. Grâce à des nouveaux outils de pilotage, la consommation énergétique (chauffage, lumière) peut être contrôlée et régulée. Enfin, l’école prévoit de supprimer progressivement l’eau chaude dans les sanitaires.
Les usagers sont sensibilisés grâce à une communication sur les éco-gestes à appliquer, dont le bon usage du numérique.

  • Produire et consommer des énergies renouvelables

Le campus de Marseille possède des panneaux photovoltaïques sur ses toits qui produisent de l’électricité. A Bordeaux, grâce à ses panneaux solaires thermiques, le campus pourrait bientôt être autonome en eau chaude.

2/ La mobilité

  • Réduire et décarboner les déplacements professionnels

KEDGE met en place une politique voyages exigeante limitant les vols court courriers pour l’ensemble de ses collaborateurs (pas de vol pour les trajets de moins de 4h en train) et incite au recours au train pour le trajet entre ses campus de Bordeaux et Marseille.

  • Encourager les mobilités douces et limiter les déplacements quotidiens

L’école met à la disposition une application de covoiturage (Klaxit) pour favoriser les déplacements des étudiants et collaborateurs. Des parkings vélos ont également été mis en place ainsi que des bornes de recharge en « heures creuses », pour véhicules électriques au moins pendant l’hiver 2022/2023, pour éviter de contribuer au déséquilibre du réseau.

Par ailleurs, les accords de télétravail (2 jours/semaine) permettent de limiter les déplacements domicile/travail de son personnel.

_________________________________

KEDGE a signé la charte EcoWatt
Afin de renforcer son engagement dans le plan de sobriété, KEDGE vient de signer la charte EcoWatt avec le gestionnaire du réseau électrique français (RTE). Par cette charte, l’école s’engage à poursuivre ses actions, notamment sur la régulation de la consommation, à sensibiliser aux écogestes et à relayer des messages d’alerte de RTE pour faire face aux tensions réseau.
En cas de signaux orange et rouge d’EcoWatt, la consommation de certains équipements gourmands en énergie pourra être réduite dans les créneaux où la demande est la plus élevée, entre 8h et 13h et entre 18h et 20h, ou reportée sur des tranches horaires moins tendues.

Lire la suite...


Articles en relation