Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Etude] 5ème édition du baromètre World Impact Summit 2022

A l’occasion du World Impact Summit 2022, les organisateurs dévoilent les résultats d'un sondage national / baromètre réalisé par l'Institut IFOP : « Le rapport des Français à la finance éco-responsable : les salariés et la protection de l’environnement au sein de l’entreprise »

Ce baromètre révèle le rapport des Français au regard des enjeux de durabilité dans les placements financiers (les thèmes prioritaires pour les investisseurs responsables, la place de l’impact environnemental dans les décisions de placement ...) et divulgue également le jugement des salariés sur le niveau d’engagement de leur entreprise en matière de protection de l’environnement et les critères déterminants dans leur choix d’une entreprise. Il a été réalisé par IFOP pour le World Impact Summit auprès de 1 509 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus interrogées du 11 au 14 novembre 2022.

Dans l’ensemble, les rapports de forces témoignent d’une certaine stabilité par rapport à 2021, malgré un scepticisme envers l’engagement des entreprises en matière de protection de l’environnement qui gagne du terrain.

1/ Les salariés et la protection de l’environnement au sein de l’entreprise

Transitions énergétique et écologique ou engagements sociaux et solidaires demeurent des critères non négligeables dans le changement ou la sélection d’une entreprise (critère primordial pour plus d’un quart des Français non retraités : respectivement 27 et 25%). Cependant, ces points de vigilance globaux sont cette année encore largement dominés par des enjeux plus personnels : équilibre vie pro/vie privée (64%) et niveau de rémunération (62%).

52% des salariés du privé pensent que leur entreprise s’engage suffisamment en matière de protection de l’environnement

Ce qui n’empêche pas une forme d’exigence : seul un salarié du privé sur deux estime que son entreprise s’engage suffisamment en matière de protection de de l’environnement (52%, -5 pts depuis 2021). Nous pouvons en déduire que les salariés ont des attentes théoriques dans le domaine mais sont souvent contraints de prioriser à leur détriment les contingences matérielles.


2/ Les Français et la finance éco-responsable

60% des Français (+1 pt) accordent une place « importante » aux impacts environnementaux dans leurs décisions de placements

La finance éco-responsable, continue d’intéresser une majorité de Français avec une intensité relative : 60% des Français (+1 pt) accordent une place « importante » aux impacts environnementaux dans leurs décisions de placements mais seuls 12% y accordent une place « très importante ». Les jeunes sont légèrement plus en pointe sur ce sujet (16% des 18-24 ans y accordent une place « très importante ») mais l’enjeu a encore une certaine marge avant de réellement infuser au sein de la population.

Si seuls un tiers de Français partagent la croyance dans l’impact de ses propres décisions de placement d’épargne sur l’environnement (33%, -3 pts), c’est le cas d’une majorité des moins de 25 ans (57%), signe que la thématique a tout de même de l’avenir.

33% des Français pensent que leurs décisions de placement d’épargne pourraient avoir un impact réellement positif sur l’environnement

Le changement climatique se positionne (comme en 2021) au troisième rang des thématiques les plus importantes dans le processus de décision de financement des Français (« très important » pour 48% des Français). Il s’impose ainsi comme une priorité mais demeure dépassée par des considérations matérielles : emploi (57%) et « made in France » (56%).

Le World Impact Summit https://worldimpactsummit.com/, le Sommet International des Solutions à impact positif, vous donne rendez-vous les 30 novembre et 1er décembre pour sa 5e édition au Palais des Congrès à Bordeaux, autour de l’idée d’innovation. Innovations agricoles, technologiques, numériques, sociales ou d’usage : des échanges au sujet de la créativité, du renouveau, et du changement de paradigme !

Initié par Solylend, plateforme de crowdlending dédiée aux innovations sociales et solidaires, le WIS rassemble cette année 10 000 professionnels, 200 speakers et experts de renoms, un village de 300+ solutions innovantes, avec la participation de plus de 30+ pays.

Cette 5e édition est parrainée par Bertrand Piccard, le célèbre explorateur et environnementaliste, en présence de Christophe Béchu, Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires et Bérangère Couillard, Secrétaire d'Etat chargée de l'Écologie.

Lire la suite...


Articles en relation