Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Qualité de vie et conditions de travail…

… France Assureurs et quatre organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC, CFTC et UNSA) ont conclu un accord de branche sur la prévention des risques professionnels et la santé au travail.

La crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 a conduit au développement de nouvelles pratiques, dont le télétravail, qui ont permis de maintenir pleinement l’activité des assureurs tout en garantissant la santé et la sécurité de l’ensemble de leurs collaborateurs. Ces nouvelles modalités d’organisation du travail ont par ailleurs renforcé certaines attentes des salariés qui se focalisent désormais davantage sur leur bien-être individuel et leur équilibre vie personnelle / vie professionnelle.

Forts de ce constat, les acteurs sociaux de la branche ont ouvert une réflexion sur la « QVT » (qualité de vie au travail) et l’ont enrichie des problématiques de santé et sécurité : la QVT devient ainsi la « QVCT » (qualité de vie et des conditions de travail). L’accord-cadre signé est le fruit de 8 mois de travaux et de négociations sur ces sujets entre France Assureurs et 4 organisations syndicales - CFDT, CFE-CGC, CFTC et UNSA.

L’accord conclu vise à axer la QVCT sur la prévention des risques professionnels et la santé au travail. À visée pédagogique, il incite les sociétés d’assurance à s’emparer de ces thématiques pour animer leur propre dialogue social et à impulser un changement culturel fondamental, fondé sur la prévention, au bénéfice des salariés et de la performance des entreprises.

Par ailleurs, concrètement, il renforce les obligations de formation des représentants du personnel avec au moins cinq jours de formation pour les représentants de proximité non-membres du CSE qui exercent des missions en santé-sécurité.

L’accord rend également obligatoire, au niveau de la branche, la présence d’un référent QVCT dans toutes les entreprises de plus de 250 salariés.

Selon Florence Lustman, présidente de France Assureurs : « Cet accord vise à impulser une nouvelle dynamique pour faire de la santé et de la sécurité des enjeux primordiaux de la qualité de vie et des conditions de travail. Il nous faut développer collectivement une culture de prévention des risques professionnels, qu’il s’agisse des troubles musculosquelettiques ou encore de risques émergents comme l’isolement social dû au télétravail. Je suis convaincue que l’amélioration de la qualité de vie et des conditions de travail est un levier majeur de compétitivité pour nos entreprises. »

Lire la suite...


Articles en relation