Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Economie circulaire I Airnest lance son offre 'chambre d'enfants'

Solution française qui permet de meubler et d’équiper son logement entièrement sur abonnement.

Créée en mai 2022 par Alban Lemaire et Benjamin Roche, avec le soutien de Nathanaël Berbessou (Business Angel dans l’Impact), la startup airnest entend réinventer l’acquisition et l’usage du mobilier et des équipements individuels liés au logement, en France et en Europe.

Aujourd’hui, le mobilier destiné aux enfants de la naissance jusqu’à l’âge de 3 ans, a de fait un usage ponctuel et engendre des coûts élevés. Face à ce constat, la startup a souhaité proposer aux parents une solution simple, abordable et responsable pour meubler la chambre de leurs enfants, et ce grâce à l’abonnement. Elle annonce aujourd’hui le lancement de sa première offre thématique « chambre d’enfants ».

airnest : un service flexible et économique pour toutes et tous

Le principe est simple : appliquer le modèle de l’abonnement, déjà bien connu dans les univers du média ou de l’automobile par exemple, au secteur du meuble. Ainsi, les particuliers peuvent bénéficier de la praticité d’un service clé en main (conseils déco, livraison et installation inclus), de coûts rationalisés (seuls les mois passés à utiliser les équipements sont facturés), mais aussi et surtout d’un impact environnemental maîtrisé (chaque pièce étant ensuite récupérée, reconditionnée, et louée de nouveau par la startup).

Les clients bénéficient... 

- d’un large choix de produits sur catalogue (400 références), qu’ils peuvent sélectionner seuls, à l’aide de packs thématiques, ou encore avec les conseils d’un coach en décoration et ameublement ! En toute cohérence, airnest propose à ses clients un catalogue de marques responsables et engagées, telles que Dizy, Home Spirit, Drawer ou encore Bobochic Paris. Concernant l’électroménager, airnest s’est associé à la startup Murfy.

- d’un tarif d’abonnement mensuel, qui est ensuite calculé en fonction des pièces choisies et de la durée estimée de location (allant de 3 à 24 mois). L’ensemble est livré et installé en une dizaine de jours ou moins.

- du service jusqu’à l’enlèvement des meubles, au terme de la période de location. Sur rendez-vous, les pièces sont enlevées gratuitement, reconditionnées, et reproposées sur le site d’airnest ! Pour celles que les clients souhaiteraient finalement acquérir, le loyer versé est déduit du prix de vente initial.


Un pack enfant et bébé : pour faciliter l’installation des parents 

Dès aujourd’hui, les clients d’airnest peuvent meubler l’espace de vie de leur enfant, grâce à une sélection de meubles aux tons clairs et naturels, dans des matériaux durables, compris dans deux packs de 5 à 7 produits et également accessibles sur le site dans le catalogue de meubles et décoration.

Une sélection complétée par des produits de son partenaire Biicou, proposant des poussettes et solutions de portage reconditionnées, elles aussi disponibles à la location.

 

 

 

 

 

Chambre bébé  
- Lit bébé
- matelas
- commode
- fauteuil de lecture
- tapis…


A partir de 52€ par mois

 

 

 



Chambre d’enfant
 
- Lit tipi,
- table basse de jeu
- décoration
- fauteuil
- tapis
- table de chevet…
Des produits évolutifs pour correspondre à la croissance de l’enfant.


A partir de 53€ par mois 

 

Alban Lemaire, cofondateur d’airnest, explique : « En créant airnest, nous voulons véritablement créer et démocratiser rapidement l’usage du mobilier sur abonnement dans nos grandes villes de France et d’Europe.
C’est naturellement que nous avons développé cette nouvelle offre dédiée aux parents. S’équiper en tant que jeune parent est onéreux pour un besoin durant une durée limitée, même avec un équipement évolutif. L’abonnement prend alors tout son sens, et vient compléter les solutions de seconde main existantes (jouets, vêtements, poussettes…) en la matière qui viennent, elles aussi, répondre à cette problématique.»

Lire la suite...


Articles en relation