Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Une assurance habitation engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique

Prunelle, société créée en 2022, a fait le constat que beaucoup d'assureurs dans le monde de l'assurance habitation investissent les fonds récoltés auprès des assurés dans les énergies fossiles ce qui augmentent les risques de catastrophes naturelles.

Garantissant une offre “fiable, éthique et transparente”, Prunelle ambitionne de faire de l'assurance habitation un acteur de la lutte contre le dérèglement climatique.

Comptabilisant d'ores et déjà de nombreuses pré-inscriptions, cette néo-assurance 100% digitale lance son offre d'ici à la fin de l'année. L'argent récolté sera investi dans des projets qui s'inscrivent dans une autre philosophie (mobilités douces, développement durable…)

Payer une assurance, c'est financer l'augmentation des risques contre lesquels on s'assure

L'argent que les Français payent à leur assurance est placé en attendant de rembourser des sinistres.

Selon un rapport de l'AMF et de l'ACPR, les assurances françaises ont investi plus de 48 Mrds$ dans les secteurs du gaz, du pétrole et du charbon en 2020. Cette situation est un véritable cercle vicieux : les assurances financent des secteurs qui accélèrent le réchauffement climatique, lui-même à l'origine de la multiplication et de l'intensification des catastrophes naturelles. Ironie du sort, nous tous, assurés, payons pour être protégés de ces catastrophes.

Prunelle propose une alternative responsable

  • Une assurance habitation simple 100% digitale.

  • Une protection solide avec un très bon niveau de garanties.

  • Une grande transparence sur l'utilisation de l'argent. L'argent stocké ne financera jamais les secteurs polluants, au contraire. Il est placé dans un compte éthique à la banque NEF.

  • Financement direct de projets écologiques : En fin d'année, les assurés choisissent eux-mêmes les projets auxquels l'éventuel surplus financier est alloué.

Lire la suite...


Articles en relation