Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Commown : la coopérative de location d’électronique sobre et engagée

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets : Commown, un modèle économique alternatif pour lutter efficacement contre l’obsolescence programmée

Coupler économie de la fonctionnalité, écoconception, économie circulaire et logiciels libres sont les seules garanties de sobriété et de durabilité !

Des minerais indispensables aux smartphones, à l’énergie consommée par les data centers, le numérique a de lourds effets écologiques. Ici aussi la sobriété s’impose, mais ne passe pas exclusivement par une réduction des usages du numérique. L’impact du numérique sur notre environnement est certes considérable, mais ne se trouve pas toujours là où on le pense. Mieux vaut par exemple prolonger la durée de vie de ses appareils électroniques plutôt que faire le ménage dans sa boite mail !

Commown*, Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), est un fournisseur militant de produits électroniques éco-conçus et de services pour lutter contre l’obsolescence programmée. Créée en 2018, le projet est né de la volonté de s’affranchir du modèle dominant de production/vente qui est responsable du renouvellement prématuré des appareils.

Selon Global e-waste monitor 2020, le rapport des Nations unies, la quantité de déchets électroniques produits dans le monde en 2019 a atteint le chiffre record de 53,6 millions de tonnes, soit une hausse de 20,7% en cinq ans. Plus particulièrement concernant les smartphones un rapport du mois d’octobre le WEEE forum établissait qu’en 2022 près de 5,3 milliards d’entre eux deviendraient des déchets !

Ces derniers en effet ne restent rarement plus de quelques années entre nos mains avant de finir au placard ou à la décharge. Pourtant, la durée de vie d’un téléphone peut largement dépasser les 2 à 3 ans qu’on leur accorde.

La démarche et vision de Commown pour lutter efficacement pour la prolifération des déchets électroniques

  • Pour la coopérative alsacienne, la modularité et économie de la fonctionnalité et de la coopération (EFC) sont les alliés de la sobriété (économie circulaire, écoconception)
  • Les logiciels libres sont une garantie de durabilité

Résultat : la longévité du Fairphone 2 avec Commown = une durée de vie prolongée à 8 années

Commown propose d’accompagner les producteurs vers un modèle d’affaires cohérent avec des produits à longue durée de vie : l’économie de la fonctionnalité. Ce modèle d’affaires repose sur la location longue durée sans option d’achat d’appareils inscrits dans une logique d’éco-conception et une démarche plus éthique tel que le Fairphone.

Pour faire durer au maximum les appareils, Commown se base sur l’EFC : l’Economie de la fonctionnalité et de la coopération. Le client s’abonne au service pour avoir l’usage de l‘appareil et le soutien nécessaire pour le faire durer : gestion des pannes, des casses, changement de la batterie, du protège écran, lutte contre l’obsolescence logicielle, etc.

La coopérative s’engage à ne jamais se séparer des appareils, et va donc chercher à exploiter le plus longtemps possible les appareils qu’elle met en circulation. Aussi, plus les appareils sélectionnés sont modulaires, plus les réparations sont facilitées et plus longtemps le parc d’appareils peut être maintenu en fonctionnement. En effet, ce parc constitue un réservoir de pièces détachées, ce qui permet de fournir du service même au-delà de la fin de disponibilité des pièces chez le constructeur.

« Si un appareil nous revient, nous récupérons ses composants pour réparer d’autres appareils. Nous maintenons en circulation les composants le plus longtemps possible, ce qui va réduire l’empreinte environnementale de chaque produit », précise Adrien Montagut, co-fondateur de Commown.

Les logiciels libres sont une garantie de durabilité

L’obsolescence logicielle est une problématique clé pour la durabilité et à l’origine d’un changement de téléphone pour 20% des utilisateurs. La plupart des efforts de longévité engagés actuellement par le secteur de l’électronique se concentrent d’abord, sur la réparabilité physique des produits.

Or, au-delà des composants, un élément fondamental pour avoir un smartphone fonctionnel est celui du système d’exploitation (OS). Commercialisé sous Android 5 par le constructeur néerlandais, le Fairphone 2 est déjà un exemple de longévité car le constructeur a poussé le support jusqu’à Android 10 soit 7 ans. Cette longévité fut permise par les logiciels libres qui permettent de contourner les limitations imposées par Google.

Ainsi, c’est tout naturellement que Commown a conçu l’offre FrankenPhone à partir du Fairphone 2 de 2015 avec un OS libre. Plus précisément /e/OS de la "e foundation" basé sur un noyau Android 11 !

Du fait de l’accent qui est mis sur la préservation des données personnelles des utilisateurs par cet OS celui-ci est particulièrement sobre ! En effet, l’appareil n’a pas besoin d’envoyer des quantités astronomiques de données personnelles sur les serveurs de Google, ce qui lui demande beaucoup moins de ressources.

*Commown fait partie des Licoornes qui rassemble plusieurs coopératives engagées pour la transition et construire un modèle économique alternatif : Mobicoop, Enercoop, TeleCoop, CoopCircuits, Railcoop, Citiz, Label Emmaüs, Commown et La Nef. Elle a été récompensée par le prix « Technologies & solidarités », lors des Grands Prix de la finance solidaire de 2019.

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation