Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Une campagne publicitaire contre le greenwashing

À l'heure où la majeure partie des acteurs du marketing cherchent à répondre aux attentes environnementales de la société, cette campagne alerte les entreprises et leurs consommateurs sur ces dérives qui créées le greenwashing. Il s’agit d’un moyen pour la climate tech Greenly de mettre en évidence l'importance du bilan carbone digitalisé pour aider les entreprises à devenir “vraiment plus vertes”.

La campagne d’affichage, qui a démarré le 8 novembre dans le métro parisien, totalise 1 090 affiches sur 3 semaines. Les deux premières semaines, 490 faces de 1m² sont prévues dans les entrées de métro et 360 de 12m² sur les quais de métro. Lors de la 3ème semaine, ce sont 240 faces de 12m² sur les quais.


Un message engagé et engageant

La climate tech Greenly, spécialiste accompagnant les entreprises dans la gestion de leur stratégie bas-carbone, annonce sa première campagne publicitaire à l'occasion de la COP 27. Les affiches ont été pensées autour de la lutte contre le greenwashing. Phénomène dénoncé depuis déjà plusieurs années, les entreprises n’hésitent pas à valoriser des engagements environnementaux qui s’avèrent minimes ou à faible impact par rapport à l’ensemble des activités. Et souvent, l’impact des actions est difficilement vérifiable par les consommateurs. Ce manque de transparence est un combat sur lequel Greenly se bat au quotidien.

Dérive créée du greenwashing, la couleur verte est largement utilisée pour dénoncer cette connotation visuelle “green” qu’ont les entreprises pour se donner une image écoresponsable. Le message, écrit en blanc pour trancher avec le vert foncé, est simple pour être lu et compris rapidement. Les images d’une aile d’avion avec l’extrémité verte, d’un hamburger recouvert d’un emballage comportant la couleur verte ou d’un tee-shirt avec l’étiquette de la même couleur, insistent sur le fait qu'une marque doit prendre des engagements concrets pour l'environnement, au-delà des apparences et de l'image parfois erronée qu'elle renvoie. Pour dépasser des actions souvent minimes, le Bilan Carbone reste le meilleur moyen de prioriser ses actions afin de réduire durablement et considérablement ses émissions de CO2.

À l’issue de la campagne, dont l’impact carbone est indiqué sur chacune des affiches (6,8kg kg/CO2 pour une affiche de 12 m² et 0,7 kg/CO2 pour une affiche de 1 m²), ces dernières seront upcyclées afin de leur donner une seconde vie.

Selon Alexis Normand, CEO et cofondateur de Greenly : « Plus que jamais, les entreprises doivent prendre leur responsabilité et passer réellement à l’action en s’engageant par des actes concrets. L’environnement n’est pas qu’un sujet de communication pour se donner bonne conscience, mais un enjeu collectif. Le greenwashing n’est qu’un discours pour tromper le consommateur qui pense être responsable alors qu’il alimente une machine polluante sans le savoir. Rendre transparent l’impact d’une entreprise par le biais de l’information est une première étape vers la fin du greenwashing. »

Lire la suite...


Articles en relation