Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] EuraTechnologies accueille sa plus grande promotion à date

  • La plus importante promotion d’EuraTechnologies : près de 140 projets et startups de 28 pays
  • Une nouvelle verticale inaugurée : EdTech et HRTech
  • Trois tendances émergentes vues par Matthieu Barlet, Directeur des Programmes France

Une nouvelle promotion sous le signe de l’internationalisation

Octobre est un mois de chassés croisés dans l’atrium de Le Blan Lafont, cette ancienne filature siège d'EuraTechnologies, l'un des plus grands incubateurs de startups en Europe. Aux comités d’investissement et de déploiement organisés le 3 octobre dernier pour les startups en fin d’accompagnement, ont suivi deux jours d’accueil des 140 projets (sur plus de 400 entretiens de sélection) qui rejoignent les programmes d’incubation ou d’accélération jusqu’en mars 2023.

Avec plus de 30% des porteurs de projets internationaux, plus de 35% de fondatrices et près d’un tiers de projets à impact, cette promotion reflète l’ambition de l’incubateur de s’internationaliser, de mettre davantage en valeur des projets portés par des femmes et d’accompagner des futurs pourvoyeurs de solutions concrètes pour minimiser l'impact sur l’environnement.

« Cette promotion, sûrement la plus importante d’EuraTechnologies depuis sa création, illustre à de nombreux égards notre nouvelle stratégie, seulement quelques mois après l’annonce de notre levée de fonds », explique Koussée Vaneecke, Présidente du Directoire d’EuraTechnologies.

Cette dernière poursuit : « Elle est plus internationale que jamais, avec des entrepreneurs issus de 28 pays et venant des Etats-Unis, d'Afrique du Sud et du Sri Lanka comme d’écosystèmes plus proches, d’Angleterre, d'Estonie ou du Maroc. Cette promotion est aussi plus inclusive. Nous sommes fiers de constater que les femmes qui portent des projets voient en EuraTechnologies un écosystème favorable à leur développement. »

Une nouvelle verticale dédiée à la EdTech et à la HRTech

Toujours en lien avec sa mission d’accompagnement des changements de la société, EuraTechnologies ouvre cet automne une septième verticale dédiée à l’éducation et aux ressources humaines.

L’incubateur Ed et HR Tech est installé à Lille, la 2ème plus grande métropole étudiante de France. La première promotion accueille une vingtaine de projets.

« L’un des impacts de la récente crise sanitaire est la montée en puissance des enjeux de formation et de gestion des ressources humaines. L’IA, la data, la blockchain et les technologies immersives sont autant d’opportunités, pour les startups, d’offrir des expériences inédites aux utilisateurs - des élèves aux enseignants, en passant par les entreprises - et de répondre à des problématiques nouvelles, issues des changements de notre société », explique Matthieu Barlet, Directeur des Programmes France.

La 1ère promotion Ed/HRTech d’EuraTechnologies en quelques chiffres :

  • 2/3 de projets en EdTech et 1/3 en HRTech
  • 50/50 France et international
  • 1/3 de femmes fondatrices
  • 90% incubation et 10% accélération

Trois tendances de fond observées par Matthieu Barlet : « Nous notons une accélération sur trois grandes tendances parmi les projets que nous accompagnons. Tout d’abord, les enjeux d’énergie, de décarbonation, de gestion et réutilisation des ressources sont encore plus présents dans nos promotions depuis le début d’année. De l’emploi du corail pour rétablir des écosystèmes marins en passant par l’offre de solution avec crédits carbone ou encore la gestion du cuivre dans les réseaux électriques, toutes nos verticales sont concernées par ces enjeux.

L’empowerment des consommateurs et la proximité sont aussi deux éléments qui reviennent souvent parmi nos porteurs de projets, tant sur des problématiques B2B que B2C. Par exemple : redonner le pouvoir aux consommateurs, proposer des formations ou faciliter l’accès à des services grâce à des réseaux locaux.

Enfin, le Web3 continue de se développer. Les technologies basées sur la blockchain, le métavers et les NFT apparaissent comme des opportunités de développement et d'accélération que les fondateurs de startups commencent à étudier de près. »

Plus d'informations sur EuraTechnologies, ses programmes et les startups accompagnées, cliquer ICI.

 

Lire la suite...


Articles en relation