Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] CSF : La filière des Infrastructures débute les travaux de son renouvellement de son contrat filière

Le 15 septembre 2022, le Comité Stratégique de Filière (« CSF ») « Infrastructures Numériques », qui regroupe l’ensemble des parties prenantes de l’écosystème des infrastructures numériques, a organisé une séance plénière avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes, sur le Campus Région du Numérique à Charbonnières-les-Bains.

Dans le contexte d'une mobilisation générale des acteurs pour le renouvellement à venir du contrat de la filière, l’objectif de cette journée est d’échanger sur les bénéfices de la 5G pour les territoires comme celui de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et sur la prise en compte des enjeux qu’impliquent la transition écologique dans les projets de « territoires connectés et durables ».

Les participants ont pu assister à des démonstrations proposées par DIWII, Orange 5G Lab. et SWARM, permettant d’illustrer les innovations et cas d’usages nouveaux offerts par la 5G.

La transformation des entreprises et services publics de demain : entre 5G industrielle et territoires connectés

Cette séance plénière de la filière des Infrastructures Numériques a permis d’instaurer le dialogue entre les acteurs de la filière autour de deux tables rondes et des expériences au sein des ateliers de l’Usine du Campus Numérique de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

La première table ronde a porté sur la 5G et plus spécifiquement sur son apport pour la relocalisation industrielle dans les territoires. Au cours de cette table ronde, les participants ont eu l’occasion de se pencher sur la valeur de la 5G pour l’industrie, dont la valeur se trouve en premier lieu dans les usages et applications industriels qui vont être développés grâce aux caractéristiques et performances des réseaux 5G. À ce titre, le réseau de plateformes 5G du CSF « Infrastructures Numériques », accessible aux acteurs de la filière, rassemble des plateformes existantes et encourage la création de nouvelles plateformes. Ce réseau est orienté vers l’innovation technologique dans l’objectif de faire le lien avec les futurs marchés verticaux (industrie, santé, mobilité, etc.). À ce jour, plus d’une dizaine de plateformes font partie du réseau et font partie du plan France Relance au travers de la Stratégie d’accélération 5G du Gouvernement.

La seconde table ronde était consacrée aux projets de territoires connectés et durables au service de l’innovation écologique, en ce qu’ils marquent le point de convergence entre la transition écologique et la transition numérique. Les enjeux de transition écologique trouvent en effet une place majeure dans la démarche des collectivités à adopter une logique de territoire connecté. Comme le présente l’étude de la Direction Générale des Entreprises et la filière, plusieurs défis restent à surmonter pour démocratiser le sujet sur l’ensemble des territoires, notamment autour de la constitution d’un modèle français du territoire connecté.

Enfin, les participants ont participé à différentes démonstrations. Ainsi l’entreprise DIWII a présenté des usages autour du lean digital, de la personnalisation de masses et de la smart factory. Orange 5G Lab. permet quant à lui à des entreprises extérieures au Campus de découvrir de nouvelles solutions industrielles liées à l’IoT et de créer et tester de nouveaux usages de la 5G. Enfin, les participants ont pu assister à la démonstration de SWARM, qui a proposé trois expériences dédiées à l’opérateur augmenté, à la donnée et au risque de cybermalveillance.

Le renouvellement du contrat de la filière des infrastructures numériques

Le contrat stratégique de la filière infrastructures numériques arrive à son terme à la fin de l’année 2022. La majorité des actions prévues dans ce contrat ont pu être réalisées et le CSF « Infrastructures Numériques » souhaite entamer un processus de renouvellement de son contrat de filière afin de pouvoir consolider les projets existants mais aussi d’amplifier les travaux autour des compétences d’avenir, de l’environnement, de la recherche, de l’innovation ou des grandes transitions technologiques.

Le CSF se fixe comme objectif un renouvellement d’ici à la fin de l’année à l’issue d’un processus de consultation des membres de sa filière, notamment au sein de ses groupes de travail et d’échanges avec les pouvoirs publics.

« Nous attachons une importance particulière à approfondir les collaborations avec les autres filières industrielles, ainsi qu’à donner une place aux pôles de compétitivité et aux relais « locaux » sur nos actions afin de mieux les associer. Face à l’actualité, le CSF devra également être un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics sur des sujets majeurs tels que la sobriété énergétique, la parité, la formation », conclut Nicolas Guérin, Président du CSF Infrastructures Numériques.

Lire la suite...


Articles en relation