Connexion
/ Inscription
Mon espace
Questions de gestion
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Question de Gestion] Open data : les données de l’AMF ouvertes au public

L’AMF poursuit sa stratégie autour de la donnée avec l’ouverture au public de données sur les ventes à découvert

Composante importante de son programme de gouvernance et d’exploitation plus intensive de la donnée ICData, l’ouverture de données au public (Open Data) est un moyen pour l’AMF de partager son patrimoine de données, au profit des chercheurs par exemple. Ces données seront accessibles sur la plateforme de diffusion de données publiques de l'État français : data.gouv.fr.

En décembre 2020, l’AMF annonçait la création d’une nouvelle direction en charge des données et de la surveillance avec pour objectif un usage renforcé de la donnée dans les différents métiers de l’Autorité pour mieux analyser les risques et rendre sa supervision plus efficace. Les travaux conduits en 2021 ont permis de tracer une trajectoire jusqu’en 2024, le programme ICData. Celui-ci coordonne les efforts des différentes directions de l’AMF pour répondre à leurs besoins en fourniture et exploitation de données, en tirant ainsi le meilleur profit des évolutions technologiques.

Faire de la donnée un patrimoine partagé est l’un des trois axes majeurs d’ICData. Ce programme englobe par ailleurs les traitements automatiques de données (y compris la lecture automatique de documents), ainsi que le développement d’outils permettant d’extraire de la valeur de ces données, comme des tableaux de bord ou des alertes (appelée Data intelligence en anglais).

Les équipes impliquées dans ce programme ont d’ores et déjà déployé au sein des directions de l’AMF, en charge par exemple de la supervision des sociétés de gestion et intermédiaires de marché ou encore de la filière répressive, près de 200 écrans permettant de visualiser de manière interactive les différentes données à la disposition du régulateur. Ces écrans s’appuient sur les atouts de la plateforme de surveillance ICY, développée par l’AMF, capable de traiter de la donnée en masse.

A présent, l’AMF entame une nouvelle étape de son programme avec l’ouverture au public de données sur les ventes à découvert. Depuis le 25 mai dernier, l’AMF publie via data.gouv.fr un fichier consolidé téléchargeable, mis à jour quotidiennement, permettant le traitement automatisé des données de positions courtes nettes. La position courte nette d’un intervenant sur une valeur V correspond à la position vendeuse à découvert accumulée par cet intervenant moins la position acheteuse à découvert accumulée sur cette même valeur V. Jusqu’à présent, le régulateur publiait sur son site internet un fichier consolidé reprenant l’historique des positions courtes nettes et mis à jour mensuellement.

L’AMF enrichira progressivement le périmètre des données librement téléchargeables sur data.gouv.fr, avec par exemple les listes à jour des sociétés inscrites sur listes noires. Par ailleurs, des tableaux de bord interactifs s’appuyant sur les données à disposition du régulateur sont en cours de développement pour une mise à disposition publique.

Lire la suite...


Articles en relation