Connexion
/ Inscription
Mon espace
Questions de gestion
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Question de Gestion] L'inflation, ennemi invisible de votre épargne !

Les Français ont perdu l'habitude de vivre avec une inflation forte. Fin des années 70 les Français étaient heureux de souscrire des prêts immobiliers autour de 15% et disposaient de produits monétaires aux alentours de 10% ! Ce monde de taux élevé et d'augmentation des salaires s'est endormi au début des années 80.

Les Français épargnent et s'appauvrissent

« Aujourd'hui le réveil est difficile et les épargnants français sont perdus, ils sont encore pour beaucoup fortement investis dans des fonds en euros qui ne rapportent rien, viennent de subir une correction boursière, ne peuvent pas se réfugier dans les obligations et voient comme un eldorado une possible hausse du livret A à 2% ! Or ils oublient juste qu'avec une inflation sur 1 an de 5,2% au 31 mai 2022 selon l'Insee, ils s'appauvrissent de 3 à 4% ! Les Français aiment avoir des projets de vie, se marier, acheter un appartement, avoir des enfants et leur faire faire les meilleures études possibles, voyager, disposer d'une retraite confortable… Mais quand ils s'occupent de leur épargne, les Français raisonnent par produit subissant les pratiques de l'industrie bancaire. Les Français perdent ainsi la vue d'ensemble de leur stratégie d'épargne et raisonnent par niche fiscale illusoire comme l'assurance vie croyant ne pas pouvoir sortir avant 8 ans, par sécurité estimant qu'un taux fixe même ridicule ne les appauvrit pas... », déclare Albert d'Anthoüard, directeur de la clientèle privée chez Nalo.
 
L'inflation : l'ennemi invisible

« L'inflation est l'ennemi invisible de votre épargne qui vous endort alors qu'on vous coupe un bras et que vous ne vous en rendez pas compte. Les Français épargnent le plus mais le font très mal. Notre pays à la culture de ne pas vouloir payer pour du conseil, mal habitué aux services d'apparence gratuits qui sont en fait fortement chargés via des frais cachés dans les produits. Au 1er juin plus de transparence sur les frais est exigée pour l'assurance vie et les PER. C'est une bonne nouvelle pour les épargnants mais également pour les acteurs comme Nalo qui se sont toujours refusés à afficher des frais très faibles pour en cacher d'autres dans ses produits trompant même certains comparateurs. L'inflation galopante doit inciter les français à changer leurs habitudes d'épargne en arrêtant de se prendre pour des traders, en se focalisant sur leur plus- ou moins-value à court terme, mais plutôt en passant plus de temps à hiérarchiser leurs projets de vie et laisser les professionnels s'occuper de leurs allocations d'actifs pour les aider à réaliser leurs rêves. L'inflation vous appauvrit et la gestion pilotée vous assure de réagir au bon moment, sans excès et, surtout, sans même y penser », 
renchérit Numa Jequier, Président de Nalo.

 

Lire la suite...


Articles en relation