Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Palmarès] Eric Monnet, lauréat du Prix 2022 du Meilleur Jeune Economiste

Créé en 2000 par le Cercle des économistes et Le Monde, le Prix du Meilleur Jeune Économiste est décerné chaque année à un économiste français de moins de quarante et un an, qui allie une expertise reconnue et une participation active au débat public. 

Il est attribué cette année à Eric Monnet pour ses travaux autour des phénomènes monétaires et financiers.

Le Prix a été remis ce lundi 23 mai à Citéco (Cité de l’économie), par Dominique Schnapper 

Les 3 économistes nominés aux côtés du lauréat sont : Clément de ChaisemartinClément Malgouyres et Alexandra Roulet.

La biographie du lauréat 2022

Agé de 39 ans, Eric Monnet est Directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), titulaire de la chaire Souveraineté monétaire et mondialisation, et professeur à l’École d’économie de Paris (PSE). Il est également chercheur affilié au Centre for Economic Policy Research (CEPR). Après des études à l’École normale supérieure de Lyon, il a soutenu sa thèse en 2012 à l’EHESS et à PSE, et celle-ci a obtenu plusieurs prix internationaux (Prix de l’Economic History Association, Prix de l’International Economic History Association). Il est également lauréat du Prix du meilleur article de la SUERF UniCredit Foundation en 2021. Spécialiste d’histoire monétaire et financière, il bénéficie d’une notoriété académique avérée dans ce domaine et au-delà, dont témoignent ses nombreux articles dans des revues internationales d’histoire économique (Economic History Review ; Journal of Economic History ; European Review of Economic History ; Explorations in Economic History), mais également dans des revues d’économie plus généralistes (The Journal of Money, Credit and Banking ; Journal of International Economics ; American Economic Journal : Macroeconomics). Outre ses nombreuses contributions à des ouvrages ou à des handbooks d’histoire monétaire et financière, il a publié deux livres (Controlling Credit. Central Banking and the Planned Economy in Postwar France, 1948-1973, Cambridge University Press, 2018 ; La Banque-providence. Démocratiser les banques centrales et la monnaie, Le Seuil, 2021) et il a coordonné plusieurs ouvrages collectifs ou numéros spéciaux de revues consacrés à la place de l’analyse économique et des économistes dans la décision politique. Il intervient régulièrement comme expert auprès d’institutions (Banque de France, Conseil d’analyse économique, CEPR, FMI), dans le débat public et dans la presse.
  
Ses travaux s’inscrivent dans une tendance en fort essor aujourd’hui dans la recherche internationale, consistant à analyser les phénomènes monétaires et financiers contemporains à la lumière du temps long et des enseignements de l’histoire. Les évolutions historiques ne sont pas réduites à des statistiques de long-terme mais pensées comme des configurations politiques ou institutionnelles, permanentes ou singulières, et éclairées par  les outils actuels de l’analyse économique. A partir d’études sur la première mondialisation (1880-1914), la crise des années 1930 ou les décennies d’après-guerre (1950-70), Eric Monnet se saisit des interrogations actuelles afférentes aux politiques monétaires non-conventionnelles et à l’allocation du crédit, à la planification écologique, au rôle des banques centrales et à leur coopération internationale en matière de stabilité financière, au cycle financier mondial ou aux conditions de financement de la dette publique.

Une liste de lauréats prestigieuse depuis 22 ans

Ce prix a été attribué précédemment à des économistes au début de leur carrière, et qui aujourd’hui sont reconnus dans les milieux universitaires et économiques : Isabelle Méjean, professeur de l’Ecole polytechnique, Stefanie Stantcheva, professeur d’économie à Harvard, Esther Duflo, Prix Nobel d’économie 2019, Thomas Piketty, professeur à l’École d’économie de Paris, Philippe Martin, Président du Conseil d’Analyse Économique du Premier ministre, Agnès Bénassy-Quéré, chef économiste de la DG Trésor entre autres.

Lire la suite...


Articles en relation