Connexion
/ Inscription
Mon espace
Banques et fintechs
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Banque] La France a besoin de ses banques régionales !

La Fondation Concorde annonce la publication du rapport « L’innovation bancaire au service de l’économie des territoires » qui pointe le risque de « refaire l’erreur des délocalisations industrielles » en poursuivant la politique actuelle de concentration, d’externalisation et de délocalisation des moyens de production des banques françaises. Ce rapport invite à la préservation de la richesse que constituent la diversité et la territorialisation du modèle bancaire français avec des propositions de mesures concrètes.

Dans un contexte de concentration du secteur bancaire, de consolidation des centres de décision des banques et de centralisation géographique de leurs activités, la Fondation Concorde s’est penchée sur le facteur d’attractivité et de soutien au développement des territoires que constituent ses ressources locales en matière de financement et de services bancaires.

Convaincue que c’est dans la dynamique économique de ses territoires que réside la faculté de redressement de la France, la Fondation Concorde a confié à sa Commission Banque et Services Financiers, présidée par Christian de Boissieu et composée de professionnels des services financiers, de représentants des institutions financières, d’économistes et d’universitaires, la mission de mener une étude afin d’imaginer des solutions avec l’ambition de faire de la banque de demain le meilleur allié du développement économique de nos territoires.

Le rapport résultant de ces travaux, au-delà de dresser un état des lieux détaillé de la présence et de l’action bancaire au sein des territoires, propose des mesures concrètes destinées à mettre « l’innovation bancaire au service de l’économie des territoires ».

Parmi les recommandations phares de la Fondation Concorde :

  • Préserver la richesse que constituent la diversité et la territorialisation du modèle bancaire français et mieux valoriser la juxtaposition de grands établissements nationaux à vocation internationale et de banques régionales tournées vers les services de proximité.
  • Stimuler l’irrigation des écosystèmes locaux d’innovation, en particulier celui des fintechs, par des banques de proximité, sans oublier d’accompagner PME et ETI dans leurs investissements de modernisation et transformation.
  • Prendre des mesures fiscales pour inciter les banques locales à proposer des produits d’investissement au profit de leur tissu entrepreneurial de proximité.

Christian de BOISSIEU, président de la Commission Banque et Services Financiers de la Fondation Concorde, souligne : « En France, et à la différence des pays anglo-saxons où dominent la finance désintermédiée et les marchés financiers, les banques continuent à remplir un rôle majeur dans le financement de l’économie. Loin de les « endormir », cette quasi-rente les oblige à accorder une attention particulière aux territoires et aux services de proximité́. Les banques françaises conservent une forte présence territoriale. C’est leur intérêt bien compris de persévérer. Tel est le message central de ce Rapport. »

Jacques MARCEAU, animateur de la Commission, ajoute : « A la différence de fonds d’investissements apatrides, la banque, et depuis les tout premiers temps de son histoire, joue un rôle moteur dans la prospérité des territoires dans lesquelles elle est implantée. Si la France est jalonnée de petites et moyennes banques, souvent familiales ou coopératives et aux noms évocateurs de leurs identités territoriales, ce n’est ni par goût du pittoresque, ni pour satisfaire au culte du localisme, mais bien parce que ces banques ont toujours été le cœur battant de leurs régions. »

 

Lire la suite...


Articles en relation