Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] La boîte qui recycle pour de vrai s'agrandit !

Depuis mai 2020, un nombre important de masques jetables se retrouve sur la voie publique et dans la nature, créant une nouvelle pollution écologique et sanitaire. Les masques jetables ont en effet un impact environnemental élevé s’ils ne sont pas recyclés.

Il faut notamment savoir que :

  • Un masque mettra plus de 400 ans à se dégrader naturellement ;
  • Un seul masque jetable laissé en milieu marin relâche chaque jour jusqu’à 173 000 fibres microplastiques ( source ).

Devant cette urgence écologique, la start-up française Plaxtil a lancé la première solution de recyclage des masques de protection, complètement sécurisée, écologique et circulaire dès juin 2020.

Devant le succès rencontré, cette solution a été démultipliée sur de nombreux territoires et dans de multiples entreprises.

En avril 2021, Plaxtil a lancé la « Boîte qui Recycle pour de Vrai » pour permettre la généralisation du recyclage des masques tout en renvoyant des objets fabriqués à partir des masques recyclés.

À ce jour, plus de 25 millions de masques ont été recyclés par Plaxtil !

Désormais,  Plaxtil  élargit sa solution et la  « Boîte qui Recycle pour de Vrai »  permet maintenant de recycler :

  • Les Haillons et les Guenilles ;
  • Les Équipements de Protection Individuels (EPI) jetables

Une solution simple et efficace pour lutter contre l’impact écologique des déchets

Au-delà des masques (chirurgicaux, FFP2, Tissus, etc.), La Boîte qui Recycle pour de Vrai s’attaque à présent à 2 autres types de déchets pour en finir avec la pollution liée aux : 

Guenilles ou haillons

Il s’agit de tous les vêtements troués et déchirés. Ces très vieux textiles, surtout lorsqu’ils sont trop usés pour être revendus, ne trouvent pas de débouchés en France. Ils finissent systématiquement incinérés, enfouis... Pire, ils sont régulièrement exportés vers les pays en voie de développement où, dès leur arrivée, ils polluent les sols, les mers et les océans.

Plaxtil a donc décidé de proposer la seule solution circulaire, écologique et solidaire apportant une vraie réponse à ce fléau lié à la surconsommation textile !

EPI jetables (masques, blouses, gants, sur-chaussures, charlottes)

L’usage des Équipements de Protection Individuels jetables se développe de façon continue dans tous les établissements de santé, les industries pharmaceutiques, agroalimentaires et bien d’autres endroits.

La pandémie liée au COVID 19 a accentué ces pratiques en multipliant les changements de tenues plus régulièrement. Rien qu’en France, le marché estimé de ces équipements dépasse le milliard d’euros chaque année.

Seul problème : ces équipements finissent systématiquement à la poubelle après une seule utilisation, afin d’être incinérés ou enfouis.

Là encore, Plaxtil propose une solution concrète et complète pour diminuer l’impact écologique de ces EPI à usage unique.

Transformer les déchets en objets : upcycler pour protéger la planète

Tous les acteurs privés ou publics qui consomment des EPI et qui ont des déchets textiles inutilisables peuvent agir concrètement pour protéger l’environnement :

  • Établissements de santé : CHU, Cliniques, EHPAD, Maisons de repos, cabinets libéraux, etc. ;
  • Industriels : Pharmaceutique, Agroalimentaire, Salles blanches, etc. ;
  • Professionnels du tourisme, de la restauration, de l’équipement, du sport, etc. ;
  • Collectivités : mairies, département, région, etc. ;
  • Et tous ceux qui veulent limiter la pollution textile et la pollution des plastiques à usage unique !

Grâce à Plaxtil et à La Boîte qui Recycle pour de Vrai, tous les déchets récupérés sont transformés en objets qui sont ensuite retournés au client.

Une opération circulaire, écologique et solidaire qui est tangible et visible par tous: les objets en retour sont la preuve du recyclage.

Avec, en prime, la possibilité de choisir plusieurs packs d’objets (plus de 20 disponibles) parmi les protections sanitaires (attache-masque personnalisable, ouvre-porte petit et grand modèle), les objets de bureau (kit de géométrie, bac à bec empilable, pot à crayon), les produits d’hygiène et de santé (économiseur de tube), les cintres (plat, grande taille et enfant) et accessoires de rangement personnalisables, les supports de téléphone, les cendriers de plage, et les loisirs (support de cartes à jouer, support photo).

Concrètement, comment ça marche ?

Première étape : se rendre sur le site www.plaxtil.com (bouton «Shop») ou sur le site www.essaimons.com

Les particuliers, les entreprises et les administrations profitent de la simplicité d’un processus 100% en ligne de A à Z (commande, paiement, émission de facture). Le site accepte les paiements par CB, virement ou mandat administratif.

Une fois le paiement enregistré, Essaimons envoie une boîte vide à l’adresse du client.

Deuxième étape : installer la boîte et commencer à la remplir

La boîte est expédiée au plus tard 3 jours ouvrés après la commande. Elle est très facile à installer, le mieux étant de la positionner dans un endroit de passage ou de récupération des déchets.

En carton, elle ne convient donc pas à un usage en extérieur. Attention : la boite de collecte sert également pour le transport retour.

Troisième étape : fermer la boite de recyclage et la déposer dans un point Mondial Relay

Quand elle est pleine, la boîte doit être fermée comme indiqué sur le haut du carton. Une étiquette de retour doit être imprimée sur le site http://www.tnt.fr/client/ramplaxtil/edition/ en indiquant bien la référence client (numéro de commande). Cette étiquette est collée sur la boîte fermée, qui est ensuite déposée dans un point Mondial Relay.

Quatrième étape : recevoir les objets en retour

Après réception de la boîte dans les services d’Essaimons, les déchets sont triés, préparés et recyclés. La matière obtenue est ensuite injectée pour faire les objets demandés par le client. Ces derniers seront retournés chez le client par colis séparé.

La Boîte qui Recycle pour de Vrai, combien ça coûte ?

« Notre objectif : proposer au plus grand nombre la solution Plaxtil pour recycler les haillons, les guenilles, les EPI et les masques.»

Lorsqu’un client achète une « Boîte qui Recycle pour de Vrai », il achète bien plus qu’un carton, à savoir :

  • L’envoi de la boite vide et le retour de la boîte pleine ;
  • Le tri et la préparation des déchets réalisés par une ESS, entreprise d’insertion ou adaptée au travail des personnes handicapées ;
  • La transformation des déchets en matière Plaxtil recyclable ;
  • La fabrication des objets avec cette matière ;
  • L’expédition de ces objets en retour.

Une « Boîte qui Recycle pour de Vrai » peut contenir + de 500 EPI ou 5 kg de guenilles.

Prix : 80 € HT - 96 € TTC.

Toutes les opérations de « La Boîte qui Recycle Pour de Vrai » sont réalisées en France avec un taux de TVA applicable de 20 %. Les tarifs sont dégressifs à partir de 3 boîtes commandées.

Soutenir la solidarité et la création d’emplois

« 100 boîtes vendues correspondent à un poste équivalent temps plein en insertion.»

Deux entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire (insertion ou adaptée) interviennent dans le processus : Essaimons, une entreprise d’insertion qui prône le commerce équitable, et l’ANRH (l’association nationale de réinsertion des handicapés par le travail).

Le taux de marge appliqué par chaque intervenant sur ses opérations est équitable, c’est-à-dire qu’il permet de développer l’entreprise sans chercher de performance financière.

 

Lire la suite...


Articles en relation