Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Lecture] Le langage des dirigeants : une métamorphose

ABONNÉS

Pourquoi un Manifeste ?

Parce que Jeanne Bordeau, styliste en langage, interpelle les dirigeants des grandes entreprises et des PME, françaises et internationales, sur la qualité de la langue utilisée dans leurs messages et les invite à une prise de conscience urgente. Le numérique a tout changé !

"Mesdames, Messieurs les Dirigeants, êtes-vous sûrs de savoir adopter le ton juste face à la formidable conversation permanente qui se déroule sur le Net ? "

Une interpellation qui plaide pour un discours de qualité et une écriture juste : "Sachez dire moins mais mieux ! "

 

Pourquoi une métamorphose ?

Désormais, le numérique est le poumon de l'entreprise. La com' n'est plus l'affaire d'un seul homme ni d'un service. C'est à chaque instant, au fil des réseaux sociaux, que le langage des dirigeants est bousculé. Converser, échanger, témoigner, sont les nouvelles exigences des collaborateurs et des clients. Face à la recomposition du management, quelle posture adopter ?

 

Des questions essentielles posées aux dirigeants :

  • Où  se place votre autorité lorsque tout collaborateur et tout client peut désormais, faire et défaire la réputation de l'entreprise et de la marque en quelques posts ou quelques tweets ?

  • Quel sera votre rôle de dirigeant quand tous deviennent des porte-parole ?

  • Où se placera votre propre parole ? 

  • Ces innombrables écrits numériques sont-ils en cohérence avec vos propres discours et tous les autres messages ?

  • Ces nouveaux "écrivains", vos collaborateurs, qui racontent l'entreprise ou la marque, en deviennent les storytellers à leur manière, sont-ils formés au maniement du langage et reliés aux divers publics ciblés ?  Saurez-vous être pédagogue ? Savez-vous à parts égales convaincre et séduire sans mentir ? Comment rester maître de votre identité dans cet univers numérique explosé et en constante discussion ?

Jeanne Bordeau apporte dans ce manifeste des réponses originales, fondées sur sa pratique en langage d'entreprise, les études sémantiques et les créations menées par l'Institut de la qualité de l'expression.

Forte de 17 ans de recherches et de chantiers sémantiques accomplis auprès de grands groupes comme la Poste, SNCF, GDF-Suez, Vente privée, d’Institutions et de PME,  l’auteur propose des perspectives d’évolution. Perspectives énergiques, concrètes.

 Elle explique :

  • pourquoi la qualité de l'expression devient le nouveau défi des dirigeants d'entreprise : une charte sémantique doit compléter la charte graphique et créer de la cohérence.

  • comment, dans un monde www, libérateur d'énergies mais parfois sans hiérarchie, la qualité du langage sera une valeur ajoutée pour l’entreprise !

  • sans être alarmiste, elle affirme que le Net peut devenir pour chaque dirigeant  une nouvelle opportunité d'exprimer la force et la spécificité de leur marque et leur entreprise.

     

Ce manifeste est publié par les Editions de l'Institut de la qualité de l'expression. C’est le huitième ouvrage de Jeanne Bordeau. Ces deux derniers livres sont : Les nouveaux codes de langage, publié en 2010 aux Editions d’Organisation et Storutelling et Contenu de marque, publié en 2012 chez Ellipses.

Jeanne Bordeau est la créatrice d’un bureau de style en langage, l’Institut de la qualité de l’expression, auquel de grandes entreprises et des PME, françaises et internationales, confient des missions d'audit et de créations en langage.

A l'origine d’inventions et de méthodes déposées à l'INPI (oraloscope, école de rhétorique, baromètre de mesure de la qualité de l'écrit...), Jeanne Bordeau est aussi conférencière, enseignante à la Sorbonne, au MBA Stratégie du langage digital, à l’École Holden de Turin.

Elle expose également des tableaux sur le langage en français et en anglais. Elle a reçu le Mot d’Or de l’APFA (Actions pour promouvoir le français des affaires).

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...